Sénégal: Mbour - La formation avant toute alternative

Les groupes constitués de plusieurs dizaines d'enquêteurs répartis à travers le département de Mbour pour cerner la problématique de l'employabilité ont livré, à la majorité présidentielle, les résultats de leurs consultations auprès de plus de 8000 personnes lors d'une assemblée générale tenue à Mbour le week-end dernier. Ces derniers ont retenu les besoins de formation pour les jeunes avant toute alternative de financement ou d'offre d'emploi.

Les 200 jeunes chargés de sillonner le département pour enquêter sur les problématiques d'emploi ont rencontré 8000 personnes à la place 4000 ciblées. Saliou Samb, le président du conseil départemental de Mbour a présidé la séance de restitution de la synthèse des préoccupations des jeunes par rapport à leur employabilité. Il a retenu de donner les résultats au préfet du département pour une remontée vers le président de la République devant faire face aux jeunes ce jeudi. «Le travail, dira-t-il participe, de la mise en place d'outils de décision».

Les besoins des jeunes évoqués sont relatifs aux métiers pouvant leur offrir des emplois après une formation. Le président du conseil départemental de Mbour a dévoilé les autres facettes de la stratégie consistant à organiser une rencontre entre les jeunes et les différentes entreprises en activités dans le département de Mbour. Elles vont donner une cartographie des offres d'emploi possibles. Selon ses propos, chacune d'elles va dire les profils souhaités.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.