Sénégal: Campagne arachidière 2020-2021 et perspectives - Macky Sall salue la collecte et l'exportation de 721.386 tonnes

Au total, 721.386 tonnes de graines d'arachide ont été collectées et exportées durant la campagne agricole 2020-2021 qui vient de s'achever. Un résultat salué par le chef de l'Etat, Macky Sall en conseil des ministres d'hier, mercredi 21 avril, non sans inviter ses ministres à préparer la campagne prochaine.

En conseil des ministres d'hier, mercredi 21 avril, le président Macky Sall s'est félicité du déroulement «satisfaisant» de la campagne agricole 2020-2021, plus particulièrement celle arachidière dont la commercialisation vient d'être clôturée. La note sanctionnant ladite rencontre hebdomadaire indique que «le Président de la République salue les résultats notables en matière de collecte et d'exportations de graines d'arachide, soit au total 721.386 tonnes pour des ressources financières exceptionnelles de 216 milliards directement injectées dans le monde rural».

Ainsi donc, dans la perspective de la prochaine campagne agricole, le chef de l'Etat n'a pas manqué de réitérer sa décision d'augmenter les fonds alloués à cet exercice. «Le Président de la République rappelle sa décision de porter, encore une fois, le financement de la campagne 2021-2022 à soixante (60) milliards de FCFA, pour accompagner davantage nos producteurs en matériels et intrants agricoles, mais également renforcer l'ancrage d'une économie rurale durable et créatrice de richesse et d'emplois décents», renseigne le communiqué signé par le ministre Porte-Parole du Gouvernement, Oumar Gueye.

S'inscrivant toujours dans la dynamique de développer l'agro-industrie, dans le but d'asseoir durablement la sécurité alimentaire du Sénégal ainsi que le "Produire et Consommer local", le président Sall «rappelle, au Gouvernement, l'impératif de préserver les avantages comparatifs et compétitifs du Sénégal en matière horticole et demande, au Ministre du Commerce et des Petites et Moyennes entreprises, de veiller particulièrement à une régulation soutenue de la filière horticole afin de garantir à la profession des revenus décents», lit-on sur la note. Il a, dans la dynamique, demandé «au Ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural et au Ministre des Finances et du Budget, en relation avec les ministres impliqués, de tenir une réunion d'évaluation de la campagne agricole 2020-2021 et de préparer celle de 2021- 2022».

EN BREF EN BREF...

La pacification de l'Ucad entre autorités et étudiants magnifiée

En conseil des ministres d'hier, mercredi 21 avril, le chef de l'Etat s'est prononcé sur la situation à l'Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar, marquée par les violentes affrontements entre étudiants, dans la nuit du 25 au 26 mars, qui se sont soldés par la mort de l'étudiant Ismaila Gaoussou Diémé, le 11 avril dernier. Et c'est pour saluer «l'Accord signé le 16 avril 2021 entre les autorités et les représentants des étudiants de l'Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, en vue de pacifier et mieux sécuriser l'espace universitaire». Ne s'en limitant pas là, le président Sall souhaite «que cet accord puisse inspirer les autres établissements universitaires, pour le plus grand bien de notre système d'enseignement supérieur», renseigne le communiqué du Conseil des ministres.

Pour rappel, au terme des échanges de vendredi 16 avril dernier, entre le recteur de l'Ucad etles représentants des étudiants, le patron de l'Ucad s'est engagé à soumettre au Conseil restreint de l'université la levée de la suspension des amicales des étudiants et la poursuite du processus de renouvellement de ces instances. Cela, en contrepartie du respect des engagements pris par les étudiants, notamment, «accompagner le Coud dans le processus d'assainissement du campus social, identifier et expulser toute personne n'ayant pas le statut d'étudiant de l'Ucad, combattre toute forme de violence, de port ou de possession d'arme au sein de l'espace universitaire et, le cas échéant, terminer le processus de renouvellement des bureaux des amicales dans la paix». Une occasion saisie pour inviter le Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, d'accélérer le processus d'évaluation de la mise en œuvre des décisions présidentielles issues des concertations nationales sur l'Enseignement supérieur et la Recherche.

DOLEANCE DESCENTRALESSYNDICALES EN PRELUDE DELA FETE DU TRAVAIL : Macky veut le point sur leur prise en charge

En prélude de la fête du travail du 1er mai prochain, le président de la République veut faire l'état des lieux du règlement des réclamations des syndicalistes de l'année dernière. Il a ainsi demandé au «Ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions de faire le point sur l'état de prise en charge par le Gouvernement des doléances des centrales syndicales, en perspective de la Fête du Travail du 1er mai 2021». Il a aussi, dans la foulée, demandé «aux Ministres chargés de l'Emploi, du Travail, des Finances et de l'Economie d'actualiser, avec le secteur privé, la convention Etat-Employeurs à la lumière des orientations relatives à l'emploi des jeunes». Dans le but de soutenir les entreprises, préserver les emplois, développer les contrats de stages et les embauches dans plusieurs branches, dans le contexte de la pandémie Covid19, le président a décidé de «doter la Convention nationale Etat Employeurs, d'une enveloppe sans précédent de quinze (15) milliards de francs CFA contre un (01) milliard actuellement, dans le cadre du Programme d'urgence pour l'insertion socioéconomique et l'emploi des jeunes».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.