Cameroun: Loïc Nyamsi - Clichés d'une vie

A 26 ans, ce scorpion (son signe astral) a su inoculer son talent dans le paysage photographique camerounais.

Samuel Eto'o, Coco Emilia, Nathalie Koah, Grâce Decca, Sandrine Nnanga, Kareyce Fotso, Locko, etc, les personnes qui sont passées sous ses projecteurs, dans son viseur, sont celles de l'heure, mais pas que. Normal, son professionnalisme parle pour lui. Les images qui portent son estampille « Myly pictures » sont plus que des photos ou des vidéos, elles sont des odes au beau. Il s'agit d'œuvres d'art à travers lesquelles l'artiste ne craint pas les couleurs.

Il se joue des nuances, pour proposer des œuvres qui ne manquent pas d'éloquence. S'il est vrai qu'il a un goût prononcé pour le rouge, le noir et le blanc, il ne se fixe pas de limite. Comme il l'explique : « Ce qui fait ma particularité est que je reste dans le naturel. J'estime qu'au travers de ma photographie, l'on doit pouvoir reconnaître le modèle ou la personne filmée. Le but est aussi pour moi de pouvoir transmettre un message juste en regardant le cliché ».

Et dire que tout est parti d'un jeu. Etudiant en Editions et Arts graphiques à l'Ecole supérieure des Sciences et Techniques de l'Information et de la Communication (Esstic), son amour pour les appareils photos était manifeste. Cependant, cela ne se limitait pas à cela. Au terme de son cursus académique sanctionné par une Licence en Réalisation audiovisuelle, il lui vint l'idée de filmer des objets puis des mannequins. C'est ainsi que la mayonnaise a pu prendre et sa notoriété s'est progressivement construite. Aujourd'hui, il ne peut le cacher : « Je n'avais jamais espéré être au niveau où je suis. Mais j'avais la forte conviction que je serais quelqu'un dans ce domaine », confie-t-il.

A travers son travail il n'a qu'un objectif, celui de marquer son temps. Un objectif qui lui permettra peut-être de réaliser ses rêves : « Pouvoir ouvrir un grand studio photo. Créer une académie de photographie pour former des jeunes photographes et perpétuer mon œuvre. Les autres rêves viendront avec le temps ». En attendant, l'artiste continue de capturer des instants du présent.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.