Ile Maurice: Consultations prébudgétaires - Les Associations des consommateurs présentent leurs propositions au ministre

communiqué de presse

Le ministre des Finances, de la Planification et du Développement économiques, Dr Renganaden Padayachy, a eu une réunion, cet après-midi à Port Louis, avec les représentants des Associations des consommateurs, dans le cadre des consultations prébudgétaires.

Quelque 12 représentants de différentes associations, dont l'Association des Consommateurs de l'Ile Maurice (ACIM), l'Association for the Protection of the Environment and Consumers, la Mauritius Tax Payer's Association, entre autres, étaient présents.

Dans une déclaration après la réunion, le Secrétaire général de l'ACIM, M. Jayen Chellum, a donné un aperçu des différentes propositions faites au grand argentier par les différentes associations.

La priorité avec la pandémie de la COVID-19, est selon lui, une augmentation d'environ 7 à 8 % du budget national pour le secteur de la santé. Ceci, dit-t-il, afin de pouvoir pallier l'augmentation des prix des médicaments.

Il a fait ressortir qu'il faut aussi revoir la taxe sur certains produits alimentaires comme les légumes, les produits surgelés ou en conserve. Il demande aussi au gouvernement de revoir le coup des appels téléphoniques entre les différents opérateurs locaux.

D'autres propositions incluent : l'augmentation du pouvoir d'achat des consommateurs en cette période de pandémie ; la révision de certains projets d'infrastructures afin d'économiser de l'argent et d'investir dans des projets plus adaptés à la situation actuelle ; et l'égalité des chances dans l'éducation en ce qui concerne l'utilisation des outils numériques pour ceux qui n'ont pas les moyens d'acheter des produits technologiques.

M. Chellum encourage aussi le gouvernement à revoir certaines dépenses, à continuer à encourager la bonne gouvernance, et à rester vigilant contre la corruption.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.