Madagascar: Honda MSX 125 - La mini-bike idéale pour la ville

Grâce à son gabarit, à son poids et son moteur, la Honda MSX 125 démontre une grande agilité en usage urbain. Elle cache aussi un côté super motard agressif.

Laissez de côté les « a priori ». La Honda MSX 125 est loin d'être un jouet, contrairement à ce que ses mensurations pourraient suggérer. Elle s'aligne bel et bien sur une moto de dimensions traditionnelles. Il suffit d'énumérer quelques éléments de sa partie cycle pour se rendre compte du niveau de ses équipements, à l'instar de la fourche inversée, des freins à disques avant et arrière ou encore de l'instrumentation entièrement électronique. Surprenant ? Pas tant que ça ! Car Honda dispose d'une solide expérience de plus de cinquante ans dans le domaine. Au moment de sortir la MSX, la firme nippone s'est certainement appuyée sur les feedbacks de ses clients. De façon à proposer une machine moderne et capable d'offrir les mêmes prestations que les « grandes », toutes proportions gardées.

À son bord, le pilote se sent bien. Aucune impression d'étroitesse sur la selle. Les bras retombent naturellement sur le guidon. Les repose-pieds sont parfaitement placés, ni trop avancés ni trop reculés. Et le tableau offre une pléiade d'informations bien utiles. Bref, la prise en main se fait en deux temps trois mouvements.

Terrain de jeu

En action, la MSX s'avère être l'arme ultime pour les courts trajets en ville. Grâce à son gabarit et son immense rayon de braquage, elle fait des rues étroites son terrain de jeu. De quoi faire pâlir les scootéristes, réputés comme étant les rois de la jungle urbaine. La petite Honda ne rencontre aucun souci pour faire du remonte-file, pour effectuer un demi-tour ou pour se garer. Idem pour les démarrages et les relances. Son monocylindre de 125 cc dispose d'une large plage. La mini-bike nippone n'aura aucun mal à doubler. Attention, on parle toujours d'une utilisation en agglomération et non pas sur route nationale.

Cerise sur le gâteau, elle offre aussi un confort agréablement surprenant. Et ce, grâce à des suspensions de qualité, ainsi qu'à de larges roues montées sur des jantes à bâtons de 12 pouces. Fini ces tremblements ennuyeux sur les revêtements en pavés, que l'on peut ressentir à bord d'une machine de taille réduite.

Tigresse

MSX signifie Mini Street X-treme. Quand on pousse la Honda dans ses derniers retranchements, elle se transforme en une sorte de petit super motard. Son moteur délivre sa pleine mesure à plus haut régime, au-delà des 5500 tr/min. Sa boîte de vitesses, plutôt bien étagée, se montre précise. Et ses enveloppes permettent de prendre de l'angle à volonté. En quelques accélérations, la Honda délaisse son image de moto de poche docile, pour se métamorphoser en une petite tigresse. De quoi donner l'envie d'attaquer.

La selle est perchée à seulement 765 mm. Logiquement, le centre de gravité est situé très bas. Ces deux paramètres assurent des sensations uniques au guidon. C'est comme si on passait d'une voiture à un karting. Le fait de se rapprocher du sol accentue la perception de la vitesse. De quoi donner envie de monter dans les tours, encore une fois, pour décupler les sensations.

Dédiée aux jeunes et aux dames

La MSX s'adresse à deux cibles, à savoir les débutants et la gent féminine. Une mini-bike de 125 cc est idéale pour un néophyte qui vient d'obtenir son permis, pour effectuer ses premiers tours de roues et pour apprendre. Le moteur est assez véloce pour s'amuser, mais pas trop puissant au point de laisser un jeune s'adonner à une conduite excessive. Idem pour les dames, qui évolueront à une vitesse modérée. De plus, le système de freinage assure une sécurité optimale. Vu sa hauteur de selle, son gabarit et son poids, la petite Honda convient particulièrement aux moins de 1m70. Elle se présente comme une alternative intéressante pour ceux qui n'arrivent pas à enfourcher une moto de dimensions traditionnelles.

Monkey et Dax à l'origine

Honda n'en est pas à son coup d'essai. En effet, les minibikes trouvent leurs prémices dans les années 60. À l'époque, Honda produisait la Monkey, suivie de la Dax. Elles étaient équipées de moteurs de 50 et 70 cc. Leurs poids variaient entre 50 et 65 kg. Grâce à un système de guidon pliable, elles pouvaient être transportées dans le coffre d'une voiture si besoin. Aujourd'hui, la MSX a pris le relais et l'aventure n'est pas prête de s'arrêter.

Consommation correcte pour la cylindrée

La Honda MSX 125 traite plutôt bien le portefeuille. En effet, la consommation de carburant se situe à hauteur de 1,8 l/100 pour une conduite calme. Elle peut grimper jusqu'à 2,2 l/100, dès lors que le pilote sollicite un peu plus la poignée de gaz. Pour un monocylindre de 125 cc, les valeurs sont correctes, voire même exemplaires. Une chose est sûre, le moteur est assez énergique. Il ne souffre d'aucun complexe de sous-motorisation. Et donc, il n'est en aucun cas nécessaire de tirer à fond à chaque relance, au risque de voir la jauge d'essence descendre rapidement.

Trois modèles proposés en concession

Trois modèles de mini-bikes sont en vente actuellement dans la capitale. La Honda MSX 125 donc, proposée par Pilokak Moto en deux coloris, noir et jaune ou rouge. Chez Motostore, l'on retrouve la CF Moto Papio 125. Et chez Oceantrade, il y a la Benelli TNT 135. La Honda, qui coûte plus cher, s'appuie sur plusieurs spécificités. Citons la notoriété de la marque en termes de fiabilité, l'expertise des ingénieurs japonais, ainsi que différents atouts technologiques.

FICHE TECHNIQUE DE LA HONDA MSX 125

Moteur... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... .. Monocylindre 4T, simple ACT

Cylindrée... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... .. 125 cc

Refroidissement... ... ... ... ... ... ... ... ... .. Air

Alimentation... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... .. Injection électronique

Boîte de vitesses ... ... ... ... ... ... ... ... ... . 4 rapports

Puissance ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... . 10 cv à 7000 tr/min

Couple ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... 10,9 Nm à 5500 tr/min

Cadre... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... .. Tubulaire en acier

Suspension avant... ... ... ... ... ... ... ... ... Fourche inversée 31 mm

Suspension arrière... ... ... ... ... ... ... ... . Mono-amortisseur

Frein avant ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... . Disque 220 mm, étrier double pistons

Frein arrière... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... Disque 190 mm, étrier simple piston

Roue avant... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... .. 120/70-12

Roue arrière... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... 130/70-12

Hauteur de selle ... ... ... ... ... ... ... ... ... .. 765 mm

Poids... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... 101 kg

Capacité du réservoir... ... ... ... ... ... ... 5,5 litres

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.