Seychelles: Le pays salue le panafricanisme de l'ancien président tchadien Idriss Deby dans un message de condoléances.

Le Président des Seychelles Wavel Ramkalawan a adressé un message de condoléances au Conseil Militaire de Transition du Tchad à la suite de la mort du Président Idriss Deby.

Dans son message, le Président Wavel Ramkalawan a indiqué que « c'est avec une profonde affliction et une grande tristesse que le peuple seychellois et moi-même avons appris la disparition du Président Idriss Deby, mort sur le champ d'honneur. »

Le président Idriss Deby Itno, à la tête du Tchad par suite d'un coup d'État en 1990, est mort mardi, des suites de ses blessures « sur le champ de bataille », selon l'armée, à l'âge de 68 ans.

« Homme d'action et panafricain convaincu de l'unité profonde et de la solidarité nécessaire de notre continent, le Président Deby incarnait pour moi un engagement puissant dans la lutte contre le terrorisme pour la stabilisation de la région du Sahel dans son ensemble. A ce titre, sa disparition constitue pour le Tchad et pour l'Afrique une immense perte », a aussi écrit le Président dans son message.

Il venait d'être réélu pour un sixième mandat.

C'est un de ses fils, qui lui a succédé, le même jour, à la tête d'un Conseil militaire de Transition.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.