Ile Maurice: Le Grand Argentier à l'écoute des éleveurs

communiqué de presse

Le ministre des Finances, de la Planification et du Développement économiques, Dr Renganaden Padayachy, a eu une réunion, cet après-midi à Port Louis, avec les représentants des éleveurs de bétail et de porc, dans le cadre des consultations prébudgétaires.

Une dizaine de membres de différentes organisations, dont la Mauritius Pig Marketing Cooperative Federation Ltd, la Fédération Coopérative des Eleveurs Porcines Ltd, et S.B Cattle Farm, entre autres, étaient présents.

Les représentants des organisations se disent satisfaits de la rencontre avec le ministre des Finances car ce dernier a accepté de prendre en considération leurs propositions pour le prochain exercice budgétaire. Ils ont fait ressortir qu'ils font actuellement face à des difficultés dû à la pandémie de COVID-19.

Les propositions faites incluent : de remettre en place les usines de production de nourriture porcine à Riche Lieu afin de baisser le cout de production des éleveurs concernés ; d'accorder un subside pour l'achat de nourriture pour les animaux car Livestock Feed Ltd a fait augmenter le prix de la nourriture à deux reprises en l'espace d'un mois ; l'installation de lampadaires additionnels dans le parc de Bassin Carré à Saint Martin ; de fixer à Rs 100 le kilo pour les cochons sur pattes ; et d'accorder un grant aux éleveurs de porcs qui font face à des difficultés financières.

De plus, les éleveurs de porcs font aussi une demande au gouvernement de mettre à leurs dispositions des vétérinaires pour soigner leurs animaux malades suite à une pénurie de médicaments pendant la période de confinement.

En ce qui concerne la production de viande bovine, ovine et caprine, les représentants ont souligné que le secteur fait face à des difficultés en ce moment, surtout avec la flambée des prix. Les producteurs lancent un appel au ministre afin qu'ils puissent bénéficier de l'aide du gouvernement pour revoir leur coût de production à la baisse.

Ce secteur, selon eux, a besoin d'une restructuration afin d'encourager l'élevage pour garantir une autosuffisance alimentaire à travers l'agriculture et l'élevage. Ils sont aussi d'avis que l'élevage peut aider à la relancer d'autres secteurs de l'économie.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.