Afrique de l'Ouest: Un journal jordanien met en exergue la lutte du mouvement «Sahraouis pour la paix» pour dénoncer les crimes du "polisario"

Amman — La lutte du mouvement « Sahraouis pour la paix» pour dénoncer les crimes du "polisario" et encourager le dialogue afin de trouver une solution pacifique au conflit artificiel sur le Sahara marocain a été mise en exergue, jeudi, par le journal électronique jordanien "Al-Sawsana".

Le mouvement, formé il y a un an par plus d'une centaine de responsables, officiers et anciens hauts responsables du "polisario" en tant que "mouvement alternatif", continue de "lutter pour dénoncer les crimes du polisario en appelant au dialogue afin de trouver une solution pacifique au conflit du Sahara", écrit le média jordanien.

La publication note que le mouvement basé à Madrid a été créé, le 22 avril 2020, dans un contexte marqué par l'absence de perspectives, la paralysie du processus de paix, le désespoir de la population séquestrée et une perte de confiance dans la direction du "polisario", visiblement en déclin.

Le mouvement "Sahraouis pour la paix" a réussi à renforcer sa présence dans la région du Sahara et dans les camps de Tindouf sur le sol algérien, "en se basant sur une influence positive et des visions différentes en vue de trouver une solution politique mutuellement acceptable et durable mettant fin à la souffrance des citoyennes et citoyens Sahraouis ».

Le journal électronique a abordé les efforts déployés par le mouvement pour convaincre les dirigeants du "polisario" et tous les mouvements politiques, courants et organisations sahraouis à ouvrir un dialogue afin de formuler une stratégie commune pour une solution pacifique et durable du conflit.

Le mouvement appelle également à l'implication de toutes les instances et organisations internationales pour la paix au Sahara marocain, souligne le média.

Le mouvement avait envoyé une lettre au Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, dans laquelle il exprimait sa volonté d'œuvrer pour parvenir à une "solution pacifique" dans le cadre de "la paix et du consensus", indique "Al-Sawsana", ajoutant que le mouvement a également envoyé une lettre au secrétaire d'État américain Antony Blinken, dans laquelle il a demandé à l'administration américaine de faire pression afin de trouver une solution mutuellement acceptable au conflit du Sahara marocain.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.