Gabon: Litige ANFPG / Fegafoot - Pierre-Alain Mounguengui rompt définitivement avec l'association des footballeurs

Après l'intrusion des membres de l'ANFPG hier au siège de la Fégafoot pour réclamer leur dette, le président fédéral a convoqué la presse au siège de la Fédération ce jeudi 22 avril 2021, avec pour objectif, de donner sa version des faits au sujet du litige qui oppose les deux instances, et de clarifier les choses en ce qui concerne l'aide Covid octroyée par la FIFA.

Pierre-Alain Mounguengui se devait de justifier la première tranche auprès de la FIFA pour espérer avoir la deuxième. Ce qui fut fait, et ce malgré le fait que plusieurs associations qui ont pourtant perçues les fonds Covid en novembre 2020 n'aient pas justifié leur répartition. A présent que la deuxième tranche est disponible, la Fédération Gabonaise de Football a jugé utile de venir en aide aux anciens joueurs, aux anciens entraîneurs, aux anciens arbitres, ainsi qu'aux anciens présidents fédéraux.

En effet, si pour le président de la Fégafoot, « on ne parle pas de dette dans l'aide Covid », c'est parce que ces fonds, destinés à la fédération, peuvent être investis dans d'autres domaines selon le programme "Forward". Ce qui revient à dire que cette manne n'est pas uniquement réservée qu'aux footballeurs, mais que la répartition dépend de l'instance gérée par l'ancien arbitre international.

Pierre-Alain Mounguengui n'a pas compris les raisons qui ont poussées l'ANFPG et ses membres à investir les locaux de la fédération, et a donc décidé de ne plus avoir à faire avec l'association des footballeurs. D'ailleurs, « un rapport sera envoyé à la Fifpro et ledit rapport sera soumis au prochain congrès de la Fédération, mais pour l'heure, il y a rupture totale avec l'ANFPG ».

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.