Congo-Brazzaville: Musique - Le Jazz à l'honneur le 30 avril

Le monde culturel célèbre le 30 avril de chaque année la Journée mondiale du Jazz. En prélude à la célébration de cette énième édition, la représentante de l'Unesco en République du Congo, Fatoumata Barry Merega, a été reçue par le ministre de la Culture et des Arts, Dieudonné Moyongo, pour aborder le sujet et le contenu de cette journée.

Les deux personnalités ont passé en revue les dossiers qu'ils ont en commun, mais surtout pour parler aussi de la Journée internationale du Jazz qui aura lieu le 30 avril. Ils ont vu dans quelle mesure le Congo va s'associer à l'Unesco pour célébrer cette journée.

Dieudonné Moyongo et Fatoumata Barry Merega ont passé en revue les dossiers importants qu'ils ont en cours, à savoir le dossier relatif au patrimoine mondial ; le dossier relatif à la valorisation du site de Mbé ; et le dossier relatif au patrimoine immatériel, donc tout ce qui est industrie culturelle, bref, tous les dossiers que l'Unesco suit avec le ministère.

Le ministre congolais de la Culture et des Arts, Dieudonné Moyongo, a expliqué à la presse le sens de sa rencontre avec la représentante de l'Unesco au Congo. « Le 30 avril de chaque année la communauté internationale célèbre la Journée du Jazz qui était une proposition des Etats-Unis. Le bureau régional de l'Unesco veut célébrer cette année cette journée, c'est pour cela que la représentante de l'Unesco est venue nous voir. Nous avons marqué notre accord pour travailler avec l'Unesco en lien avec la rumba. Nous sommes en train de travailler sur la candidature de la rumba, nous verrons avec le comité scientifique et la représentation de l'Unesco comment nous allons gérer tous ces événements. »

Pour sa part, la représentante de l'Unesco au Congo a indiqué que la célébration de la Journée internationale du Jazz est d'envergure mondiale. Il s'agira de la célébrer de manière intellectuelle. « Nous discuterons de ses articulations avec la rumba ; le Jazz étant tiré de la rumba. C'est donc un devoir de mémoire. Sans oublier aussi que la rumba fait actuellement une demande de classement au patrimoine immatériel », a déclaré la représentante de l'Unesco au Congo.

Fatoumata Barry Merega a annoncé également que le ministre de la Culture et des Arts fera partie du segment ministériel qui va regrouper tous les ministres des pays d'Afrique centrale qui vont parler du Jazz en accord avec la rumba.

Notons que la représentante de l'Unesco au Congo a présenté ses lettres d'accréditation au mois de février dernier. Sa rencontre avec la ministre de la Culture et des Arts est la toute première depuis qu'elle a pris ses fonctions.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.