Burkina Faso: Validation de l'information financière - Les experts comptables offrent leurs services

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience, le jeudi 22 avril 2021, à Ouagadougou, l'Ordre des experts comptables et des comptables agréés du Burkina Faso.

L'Ordre des experts comptables et des comptables agréés du Burkina Faso veut se placer au cœur du dispositif institutionnel en termes de validation de l'information financière. Le bureau de l'Ordre l'a signifié au Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, au cours d'une audience qu'il lui a accordée, le jeudi 22 avril 2021 à la Primature.

A sa sortie d'audience, le président de l'Ordre, Yacouba Traoré, a confié que de nombreux sujets ont été abordés au cours des échanges, notamment la contribution de sa structure au développement économique du Burkina Faso. « L'Ordre des experts comptables et des comptables agréés ambitionne de mettre en place une stratégie.

Celle-ci consiste à placer l'Ordre au cœur du dispositif institutionnel dans la validation de l'information financière, mais aussi de respect de l'intérêt public, constitué par la qualité de la production et de la sécurité de cette information financière », a-t-il soutenu. Pour ce faire, il a indiqué que l'accompagnement des autorités, notamment du Premier ministre est nécessaire, d'où cette audience pour lui présenter le bureau et les missions de l'Ordre.

Le bureau de l'Ordre des experts comptables et des comptables agréés du Burkina Faso est constitué de cinq membres, dont un président, deux vice-présidents, un secrétaire général et un trésorier. Il a été mis en place pour sécuriser l'information financière qui est d'un intérêt public.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.