Afrique: Sommet des dirigeants sur le climat - Xi Jinping invite à poursuivre un développement vert

22 Avril 2021

En prenant part au Sommet des dirigeants sur ce climat ce jeudi 22 avril, coïncidant avec la Journée internationale de la terre et sur invitation du président des Etats-Unis, Joe Biden, le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping a invité, « à poursuivre un développement vert et à faire avancer la gouvernance environnementale mondiale ".

En invitant les pays «à poursuivre un développement vert» au Sommet des dirigeants sur ce climat ce jeudi 22 avril, le président Xi Jinping d'indiquer : «il est impératif de rejeter les modes de développement qui endommagent, voire détruisent l'environnement et les pratiques qui visent des intérêts de court terme au détriment de l'environnement. Nous devons suivre le courant de la révolution technologique et de la transformation industrielle de l'époque, saisir les énormes opportunités de développement générées par la transition verte, et valoriser le rôle moteur de l'innovation dans nos efforts visant à favoriser la restructuration et la montée en gamme économiques, énergétiques et industrielles en vue d'assurer un développement économique et social durable basé sur la protection de l'environnement au niveau planétaire» a-t-il éclairé.

Xi Jinping a renchéri : «nous devons promouvoir une gouvernance systémique, suivre les lois inhérentes aux écosystèmes et gérer toutes les composantes de la nature dans leur ensemble en vue de renforcer la capacité de circulation des écosystèmes et de préserver leur équilibre». Il a aussi appelé à mettre le bien-être du peuple au cœur de nos actions. «L'environnement touche au bien-être de nos peuples. Nous devons prendre pleinement en compte leur aspiration à une vie et un environnement meilleurs et assumer nos responsabilités envers les générations futures. Nous devons explorer des voies et moyens pour protéger l'environnement, développer l'économie, créer des emplois et réduire la pauvreté afin d'assurer l'équité et la justice sociales dans la transition verte» dira-t-il.

Le président chinois n'a pas manqué d'exhorter à la défense du multilatéralisme et à prendre des actions basées sur le droit international et axées sur l'équité, la justice, à préserver le système international centré sur l'Onu et à poursuivre les objectifs et les principes de la Convention-cadre des Nations-unies sur les changements climatiques et son Accord de Paris. Mais aussi à travailler à mettre en œuvre le Programme de développement durable à l'horizon 2030.

Faire avancer la gouvernance environnementale mondiale

Saluant le retour des États-Unis dans la gouvernance climatique multilatérale, Xi Jinping a fait comprendre que la Chine entend travailler avec les États-Unis et les autres membres de la communauté internationale pour faire avancer la gouvernance environnementale mondiale. «Face aux difficultés inédites dans la gouvernance environnementale mondiale, la communauté internationale doit avoir une ambition et un engagement sans précédent, se hisser à la hauteur de ses responsabilités et agir de concert pour construire ensemble un avenir partagé pour l'homme et la nature. Nous devons rester attachés au principe des responsabilités communes mais différenciées» convient XI Jinping.

Rappelant que les pays en développement font face à de multiples défis tels que la lutte contre la Covid-19, le développement de l'économie et la réponse au changement climatique, il a encouragé à reconnaître pleinement leur contribution à la lutte contre le changement climatique et à prendre en considération leurs difficultés et préoccupations particulières. «Les pays développés doivent faire preuve d'une plus grande ambition et prendre des actions plus énergiques, et en même temps, aider effectivement les pays en développement à accroître leurs capacités et résilience face au changement climatique, leur fournir des soutiens en matière de fonds, de technologies et de renforcement de capacités, s'abstenir d'ériger des barrières commerciales vertes et contribuer à l'accélération de la transition verte et bas carbone dans les pays en développement » a-t-il plaidé.

Confiant que la Chine accorde une importance prioritaire au développement des énergies vertes et bas carbone, et à la poursuite d'une voie de développement écologique, vert et bas carbone, Xi Jinping a révélé que les objectifs de la Chine c'est d'atteindre le pic des émissions de CO2 avant 2030 et de réaliser la neutralité carbone avant 2060.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.