Gabon: La SAG publie la liste des personnes affectées par le projet entre le PK24 et le PK34 et annonce la date butoir relative au Plan d'Action de Réinstallation

Libreville — Selon un communiqué de presse, la Société Autoroutière du Gabon (SAG) a rappelé vendredi que les listes des personnes affectées par le projet de réaménagement de la Transgabonaise sur les tronçons PK 24 - PK 28 et PK 28 - PK 34 ont été publiées le 16 avril 2021.

Ces listes sont consultables, pour le tronçon :

1) PK 24 - PK 28 auprès de :

- La Mairie du Deuxième Arrondissement de la Commune de Ntoum au PK24, près de l'entrée de la Zone Économique de Nkok / Contact : 066 78 50 97 ;

- Chez le chef du quartier Nkoltang, par ailleurs Président du Comité Local de Suivi / Contact : 066 88 51 36

2) PK 28 - PK 34 auprès du Président Local de Suivi (Dzogbéré) / Contact : 077512406 / 0666847938.

Toute personne souhaitant porter une réclamation concernant ces listes devra se rapprocher des membres des Comités Locaux de Suivi cités ci-dessus.

La date limite de dépôt des réclamations est fixée au 16 mai 2021. Passée cette date, aucune réclamation ne sera traitée.

Rappelons que la Société Autoroutière du Gabon (SAG) est un Partenariat Public Privé entre Arise IS, Meridiam, tous deux actionnaires à hauteur de 50% chacun, et la République du Gabon. La SAG se consacre à la conception, la construction, le financement et la gestion de la « Transgabonaise », la route principale traversant le pays d'Est en Ouest sur 828 km, permettant ainsi de relier plusieurs provinces du Gabon et différentes zones agricoles.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X