Afrique: La BEI a mis à disposition un montant record de 5 milliards d'EUR à l'appui de projets porteurs de transformation en Afrique dans les domaines de l'accès à l'énergie verte et à l'eau salubre, du développement du secteur privé et de la résilience face à la pandémie de Covid-19

communiqué de presse

Luxembourg — - Ce montant comprend le financement le plus important jamais octroyé en un an par la BEI dans le domaine de l'action pour le climat en Afrique et appuie à hauteur de 71 % des investissements dans les États fragiles.

  • La BEI joue un rôle de premier plan dans le cadre de la réponse de l'équipe d'Europe à la pandémie de COVID-19 à l'appui d'investissements dans le domaine de la santé et de la résilience économique
  • La BEI a soutenu des investissements visant à améliorer l'accès à l'eau salubre et à l'énergie verte et la protection contre les inondations au bénéfice de millions d'Africains
  • La BEI a mobilisé 1 milliard d'EUR de nouveaux investissements pour améliorer les perspectives pour les femmes et les filles
  • La BEI confirme son activité record en Afrique en amont du Forum UE-Afrique sur l'investissement vert

En 2020, la Banque européenne d'investissement a mis 5 milliards d'EUR à disposition pour de nouveaux investissements publics et privés en Afrique. Ces financements représentent le plus important montant annuel engagé par la BEI en 55 ans de présence sur le continent et appuient d'un effort sans précédent l'action pour le climat et les investissements dans les États fragiles.

L'année dernière, la BEI a soutenu par ses financements et ses prestations d'assistance technique plus de 12 milliards d'EUR de nouveaux investissements en Afrique : amélioration du secteur agricole, accès à une énergie de source renouvelable hors réseau, accélération de l'électrification rurale, logement abordable, communications, résilience climatique et assurance contre les risques climatiques pour les petits exploitants, soins de santé et accès du secteur privé aux financements.

Globalement, le soutien de la BEI aux investissements en Afrique représente une augmentation de 50 % par rapport au montant engagé l'année précédente. Cette augmentation témoigne de la célérité de la réponse visant à renforcer les investissements dans la santé publique et à garantir l'accès à des vaccins anti-COVID-19 sûrs et abordables dans le cadre du dispositif COVAX. Il est également fait en sorte d'offrir un accès plus rapide aux financements pour accroître la résilience économique et aider les entrepreneurs et les entreprises privées à faire face aux difficultés causées par la pandémie.

Werner Hoyer, président de la Banque européenne d'investissement, s'est exprimé en ces termes : « La BEI s'emploie pleinement à soutenir une reprise verte en Afrique par ses financements et son savoir-faire, y compris sur le terrain. Au cours des semaines qui ont précédé la tenue du Forum UE-Afrique sur l'investissement vert ce jour à Lisbonne, la banque de l'UE et la présidence portugaise du Conseil de l'UE ont réuni des milliers de partenaires de développement sur tout le continent africain dans le cadre de plusieurs Green Talks. Ces dialogues illustrent parfaitement la manière dont les investissements en Afrique peuvent et doivent permettre un développement durable s'appuyant sur les meilleures pratiques. »

Soutien aux investissements porteurs de transformation sur tout le continent africain et aux régions vulnérables

Le dernier concours de la BEI a directement soutenu 58 projets dans 28 pays africains. En Afrique subsaharienne, le soutien de la BEI est allé pour 71 % du montant confirmé pour 2020 aux investissements dans les États fragiles et les économies les moins avancées.

Les nouveaux projets à fort impact qu'elle a soutenus l'année dernière portent notamment sur l'accès à une eau potable pour plus de cinq millions de personnes en Égypte, au Burkina Faso, au Kenya, à Madagascar, au Mozambique et en Tunisie, l'accès à une énergie propre pour des communautés rurales au Tchad, aux Comores, en Gambie, au Mozambique, au Rwanda et en Ouganda et la transformation de la gestion des déchets dans des villes secondaires au Sénégal.

L'an dernier, la BEI a accordé 2,4 milliards d'EUR pour des investissements dans le secteur privé en Afrique. En particulier, elle a appuyé de nouvelles initiatives engagées avec des partenaires financiers locaux et des institutions de microfinance pour améliorer l'accès aux financements des petits exploitants, des entrepreneurs et des entreprises au Bénin, au Kenya, au Mali, au Congo, au Ghana, en Côte d'Ivoire, en Égypte, au Malawi, au Maroc et au Sénégal.

Amélioration de la santé publique et de la résilience économique face à la pandémie de COVID-19 en collaboration avec des partenaires africains, européens et internationaux

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, la BEI a rapidement approuvé de nouveaux concours pour améliorer la santé publique et faire en sorte que les entrepreneurs, les entreprises et les agriculteurs aient accès à des financements en temps de crise.

En particulier, le soutien de la BEI a permis d'améliorer la réponse apportée à la pandémie de coronavirus sur le plan de la santé publique au Bénin, au Niger et au Maroc et de réduire les risques posés par la pandémie de COVID-19 dans l'approvisionnement en eau des populations au Kenya.

La BEI a également décidé d'appuyer l'initiative nationale de résilience économique du Sénégal et d'accélérer le financement du secteur privé en ciblant les secteurs les plus touchés par la pandémie, en partenariat avec Afreximbank et des institutions financières locales sur le continent africain.

En décembre 2020, la BEI a mis à disposition, dans le cadre de l'équipe d'Europe, 400 millions d'EUR pour soutenir le déploiement rapide du dispositif COVAX d'approvisionnement en vaccins anti-COVID-19 abordables à destination de l'Afrique. Ce financement accéléré en amont a permis la livraison de vaccins au cours des dernières semaines sur tout le continent et représente le plus important soutien jamais accordé par la BEI dans le domaine de la santé publique en dehors de l'Europe.

La BEI est prête à accroître son soutien au dispositif COVAX, aux côtés d'autres donateurs, en vue de l'achat de vaccins anti-COVID-19 supplémentaires et à renforcer de manière générale la fabrication de vaccins, le dépistage et la santé publique dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

Intensification de l'action pour le climat grâce à l'exploitation des énergies propres et à l'adaptation aux effets des changements climatiques

En 2020, plus des deux tiers des nouveaux financements de la BEI en Afrique, soit 3,4 milliards d'EUR, sont allés au soutien à l'action pour le climat. Ils ont porté notamment sur le développement des énergies renouvelables et le renforcement de l'accès à l'énergie hors réseau, sur l'amélioration de l'efficacité énergétique ainsi que sur la protection des zones urbaines et des infrastructures stratégiques contre les phénomènes météorologiques extrêmes et les changements climatiques.

Mobilisation de 1 milliard d'EUR pour l'autonomisation économique des femmes en Afrique dans le cadre de SheInvest

À la fin de 2020, la BEI a atteint son objectif visant à mobiliser 1 milliard d'EUR de nouveaux investissements en faveur de l'égalité hommes-femmes et de l'entrepreneuriat féminin dans le cadre de l'initiative SheInvest, lancée à Johannesburg en novembre 2019 et guidée par les critères du financement pour l'égalité hommes-femmes de l'initiative mondiale Défi 2X.

SheInvest est une initiative porteuse de transformation pour l'égalité hommes-femmes et démontre l'utilité des prêts fondés sur des critères d'égalité hommes-femmes pour accroître la participation des femmes et des filles à l'économie et au marché du travail.

Coopération avec des partenaires internationaux, africains et européens pour accélérer la réalisation des objectifs de développement durable

Le 23 avril, António Guterres, Secrétaire général des Nations unies, et Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, inaugureront le Forum UE-Afrique sur l'investissement vert, organisé par la présidence portugaise du Conseil de l'UE et la Banque européenne d'investissement.

Le Forum UE-Afrique sur l'investissement vert réunira plus d'un millier de participants du monde entier, tant à Lisbonne qu'en ligne, afin de partager les meilleures pratiques en matière d'investissement durable, notamment en tirant parti de la transformation numérique et en renforçant la résilience économique.

Le Forum UE-Afrique sur l'investissement vert est la plus grande enceinte de dialogue sur l'investissement en Afrique depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Copyright Union européenne, 1995-2021

SOURCE Banque européenne d'investissement

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X