Maroc: Visite du président de la CAF au Maroc - Les académies des jeunes et le partenariat avec le privé à l' ordre du jour

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, a affirmé, vendredi à Salé, que la construction d'académies réservées aux jeunes des deux sexes et le partenariat avec le secteur privé devaient être au cœur de ses entretiens avec le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Faouzi Lekjaa.

"Cette question (des académies) est très importante car notre objectif est clair: nous voulons que le football africain soit parmi les meilleurs au monde", a-t-il déclaré à la presse à son arrivée à l'aéroport de Rabat-Salé, exprimant sa joie d'être au Maroc. "Je me sens chez moi", s'est il réjoui. M. Motsepe a indiqué qu'il devait évoquera également avec M. Lekjaa, en tant que président de la commission des finances la CAF et membre du Conseil de la FIFA,sa contribution au développement du ballon rond africain, en termes notamment d'infrastructures. "L'année prochaine, la Coupe du monde se déroulera au Qatar, et le Maroc est l'un des pays sur lesquels nous plaçons de grands espoirs pour représenter avec fierté le contiennent africain", a-t-il indiqué.

La visite de M. Motsepe au Maroc intervient après la 43è Assemblée générale de la CAF tenue en mars dernier à Rabat, lors de laquelle il a été élu à la tête de l'instance africaine pour un mandat de quatre ans, en remplacement du Malgache Ahmed Ahmed.

Lors de cette Assemblée, il avait mis en avant le rôle important et fondamental que joue le Royaume dans la mise en œuvre de nouveaux projets de développement de la pratique du football sur le plan continental, compte tenu des ses grandes avancées en termes d'infrastructures et de bonne gouvernance.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X