Cote d'Ivoire: Africa Sports / Les joueurs au Comité de normalisation - « On veut notre argent, on a faim »

La 7e journée de la Ligue 1 Lonaci a été marquée, samedi, par une scène surréaliste. Profitant du protocole avant-match, les joueurs de Africa Sports d'Abidjan tenaient des banderoles.

Sur l'une d'entre elles, on pouvait lire ceci : « CONOR on veut notre argent. Normalisation on a faim ». Le maigre public du stade Robert Champroux de Marcory qui attendait de voir les Aiglons affronter l'AFAD ont été surpris de voir cette scène. Mais comment en est-on arrivé là ?

Il faut savoir que les joueurs de l'Africa Sports sont sans salaire depuis des mois. Selon des sources, ils avaient l'intention d'écrire au Comité de normalisation pour exposer leur situation.

Surtout que les nouveaux patrons du football ivoirien ont gelé les avoirs du club Vert et Rouge. En effet, Mariam Dao Gabala et son équipe ont bloqué la part des droits télé (10 millions de FCFA) et du fonds COVID-19 (4 millions de FCFA) qui devaient revenir à l'Africa, à cause de la crise qui secoue la formation.

Le Comité de normalisation a demandé aux deux parties, dirigées par Alexis Vagba et Antoine Bahi, de s'unir, avant de voir le club bénéficier de cet argent qui aurait pu leur permettre de faire face aux difficultés actuelles. En clair, les joueurs paient les dissensions entre leurs dirigeants.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X