Burkina Faso: Soutien aux femmes et enfants vulnérables de Kaya - Baark Zaaka et la Fondation Rafi en synergie d'actions

L'association Baark Zaaka (Ndlr : Cour bénie en langue française) a, en partenariat avec la Fondation Rafi de l'opérateur économique Rafi Dermardirossian, témoigné sa solidarité aux enfants et femmes en situation de vulnérabilité de la commune de Kaya. Les bénéficiaires sont en majorité des personnes déplacées internes victimes de l'insécurité. C'était à travers une journée de distribution de vivres et de non-vivres qui a eu lieu le 17 avril 2021.

Depuis une quinzaine d'années, l'association Baark Zaaka, appelée auparavant Groupement Songué Taaba, ne ménage aucun effort pour promouvoir le bien-être et l'épanouissement des personnes vulnérables, notamment les femmes et les enfants, dans la province du Sanmatenga. Face aux crises sécuritaire et humanitaire auxquelles la province est confrontée depuis 2019, la structure s'est engagée à conjuguer ses efforts aux côtés des services de la famille et de la solidarité nationale pour venir en aide aux personnes déplacées internes de Kaya.

Par le biais du ministère de la Femme, de la Famille, de la Solidarité nationale et de l'Action humanitaire, l'association Baark Zaaka a noué un partenariat avec la Fondation Rafi, qui œuvre dans le domaine humanitaire, à travers le financement de la scolarisation des enfants en situation de vulnérabilité et divers soutiens aux personnes en difficulté. C'est ainsi qu'à la suite de l'organisation en décembre 2020 d'un « Arbre de Noël » au profit des enfants déplacés internes de la ville, la Fondation apporte mensuellement un appui financier à l'association afin de contribuer à la prise en charge des femmes et des enfants déplacés en situation de vulnérabilité ainsi que des familles hôtes en difficulté dans la commune de Kaya.

« Outre le payement de la scolarité de 65 enfants scolarisés dont 40 du postprimaire et du secondaire au cours de l'année scolaire 2020-2021, les soutiens financiers de la Fondation Rafi servent à l'achat de vivres et de matériel de survie destinés aux bénéficiaires de nos dons », a déclaré Rasmata Ouédraogo, présidente de l'association Baark Zaaka. Et d'ajouter qu'en plus de l'installation de 5 unités de fabrication de savon, le partenariat avec la Fondation Rafi a permis à 700 femmes vulnérables de 7 secteurs de la commune (Ndlr : 100 femmes par secteur) de bénéficier de subventions pour réaliser des activités génératrices de revenus.

L'initiative du 17 avril dernier s'inscrit dans le cadre des activités de l'association Baark Zaaka organisées en partenariat avec la Fondation Rafi. Tenue au siège de la structure au secteur n°4 de Kaya, cette journée de partage a permis de redonner le sourire à de nombreux enfants et femmes de la commune : plus de 200 enfants ont eu respectivement des kits alimentaire et d'hygiène ; des vivres, des kits d'hygiène et du matériel de survie ont été distribués à une centaine de femmes déplacées internes, dont des veuves. Des femmes enceintes et allaitantes ont, en plus des vivres, des kits d'hygiène et du matériel de survie, reçu aussi des pagnes.

La présidente de l'association Baark Zaaka a exprimé sa reconnaissance au ministère de la l'Action humanitaire et aux organismes partenaires, dont la Fondation Rafi, pour leurs multiples actions de soutien à la structure. Rasmata Ouédraogo espère bénéficier d'un soutien des partenaires et des personnes de bonne volonté pour la concrétisation d'un projet de réalisation d'un forage multifonctionnel solaire au siège de l'association. Et cela dans l'optique de contribuer à soulager les personnes déplacées internes et les populations hôtes qui font face à des pénuries d'eau dans la ville de Kaya.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X