Maroc: Le HCR suspend ses activités dans les camps de Tindouf

Mardi dernier, des sources des droits humains de l'intérieur des camps de Tindouf ont déclaré que le HCR aurait suspendu toutes ses activités pour une période indéterminée. Les mêmes sources ont ajouté que l'administration centrale de Genève a été informée que la situation épidémiologique est très grave dans les camps.

Selon ces mêmes sources, le HCR a indiqué que cinq de ses employés ont été infectés par le coronavirus et qu'il est en train d'évacuer la plupart de son personnel en activité et de suspendre ses activités présentielles.

Il est à noter que le nombre de cas d'infection à la Covid-19 dans les camps de Tindouf a dépassé les 462 cas confirmés, dont 27 décès, et ce d'après le dernier bilan révélé par le prétendu ministère de la Santé du Polisario, il y a une semaine, alors que des sources identiques dans les camps ont déclaré que parmi les personnes infectées par le virus, figure le président du Croissant-Rouge du Polisario, Bouhbiny Yahya Bouhbini.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X