Togo: Le censorat et le provisorat transformés en un lieu de rituels

Comme tous les lundis, les cours n'ont pas pu se dérouler normalement dans le lycée de Zowla dans la préfecture des lacs en raison d'un incident majeur. Ce matin avant l'arrivée des élèves, de l'administration et du corps professoral, l'établissement a été transformé en un lieu de rituels. Situation alarmante qui a installé la peur au sein du lycée.

Ce fut une surprise désagréable pour tout le monde notamment le proviseur et le censeur qui n'ont pas pu accéder à leur bureau respectif car des briques et des tables-bancs y étaient posées, et gênant des rituels y étaient faits juste devant les bureaux..

« Nous sommes arrivés à l'école ce matin et c'est ce que nous avons constaté à la porte du censeur et du proviseur. Le plus frappant, c'est que 3 élèves sont entrés en transe », dit un enseignant.

Un autre enseignant signale que l'escalier qui conduit à la salle des enseignants a été également envouté.

« Toute la journée, il y a eu quelques soucis par rapport à l'intervention des enseignants dans les classes », a-t-il souligné.

Aucun signe pour identifier les auteurs, les enquêtes sont ouvertes pour mettre la main sur les malfaiteurs.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X