Afrique de l'Ouest: Société Ivoirienne de banque - Le résultat net ressort à 30,261 milliards de FCFA en 2020

La Société ivoirienne de banque (Sib) a publié ses états financiers pour l'année 2020. Selon la direction générale, le total bilan de la banque a progressé de 11% pour s'établir à 1 224 milliards de fcfa , principalement grâce aux hausses des ressources clients de 15% et des emplois clientèle de 10%. Au niveau de l'actif, la hausse du bilan s'est traduite par la progression des emplois de 10% (+79 milliards). Cette hausse s'est faite à la fois chez les Corporate (+12%) et sur le Retail (+6%).

Malgré un contexte économique difficile, le produit net bancaire de la banque est ressorti en progression de 3,6% par rapport à 2019, à 74,5 milliards . Il est porté par la marge net d'intérêt (Mni) en liaison avec la hausse des encours moyens de crédit de 13% mais aussi la marge sur activités de marché en raison de la hausse des revenus des activités de portefeuille. Il subit toutefois un recul des commissions de 2% du fait principalement de la sous-activité, notamment sur l'international.

Le résultat net ressort à 30,261 milliards de fcfa contre 28,057 milliards en 2019, en hausse de 8% par rapport à 2019, après un impôt sur les sociétés de 4,6 milliards. Le Conseil d'administration de la banque devrait proposer à l'Assemblée générale ordinaire de distribuer 20 milliards, ce qui conduirait à un taux de distribution de 66% et un dividende brut par action de 400 FCFA.

La Sib a, en tant qu'entreprise citoyenne, notamment, contribué à la riposte Covid via un soutien financier à l'Etat ivoirien ainsi qu'à diverses associations au service des plus fragiles, fait vivre la magie de Noël aux enfants de moins de 15 ans pris en charge par la Fondation de l'Institut de cardiologie d'Abidjan de même qu'a financé pour ladite fondation l'acquisition de matériels de soins essentiels, maintenu un accompagnement à l'association en charge de l'organisation de l'Abissa malgré l'annulation de l'événement et a poursuivi la prise en charge de la scolarité d'étudiants méritants poursuivant leur cursus dans des écoles de renommée internationale.

La Sib souligne que l'exercice 2020 s'est achevé avec « une seconde vague » de la pandémie conduisant à des mesures nouvelles de confinement à travers le monde et à la reconduction de l'Etat d'urgence sanitaire en Côte d'Ivoire. Cette situation n'augure pas de bons auspices pour l'exercice 2021, au cours duquel les impacts de la crise devraient continuer à avoir des effets négatifs sur le tissu économique. La Sib a indiqué qu'elle continuera, dans cet environnement, à jouer son rôle de banque leader en poursuivant la mise en œuvre de son plan « Impact 2023 ».

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X