Congo-Kinshasa: Redynamiser la diplomatie congolaise

27 Avril 2021

La République Démocratique du Congo est appelée à s'ouvrir davantage au monde, compte tenu de sa position géostratégique au cœur du continent africain. Pour ce faire, il lui faut redynamiser sa diplomatie. Cela implique le renforcement de sa coopération avec les institutions continentales et internationales, ainsi qu'avec toutes les nations éprises de paix et de justice.

Cette redynamisation suppose également l'amélioration des conditions de vie et de travail du personnel diplomatique.

Le Chef de l'Etat, a-t-il signalé au passé, a déjà déblayé le terrain à travers ses multiples voyages et contacts à l'étranger, et surtout son élévation à la tête de l'Union Africaine. Notre diplomatie devrait capitaliser les ballets diplomatiques qui s'observent à Kinshasa depuis le changement de leadership au sommet de l'Etat.

Au sujet des relations avec la Monusco (Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo), qui fait l'objet de critiques acerbes de la part des autochtones de la partie Est du pays, il est prévu une mission d'évaluation entre le gouvernement congolais et le Conseil de Sécurité de l'ONU, dans le but de rectifier le tir Kimp

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X