Congo-Kinshasa: Sama Lukonde investi par 410 sur 412 députés

27 Avril 2021

Conformément l'article 121 alinéa 2 de la Constitution et 93 alinéa 1 et 2 du règlement intérieur de ll'Assemblée nationale, le Gouvernement Sama Lukonde a été investi à l'unanimité par les députés nationaux. 410 députés sur 412 ont voté à l'unanimité en faveur du programme du gouvernement soumis au débat. Seul deux députés se sont abstenus et zéro contre.

Le quorum étant largement atteint, plus rien ne pouvait empêcher cette investiture. Un procès-verbal sanctionnant cette investiture a été établi et signé pour matérialiser le vote des députés.

Quant aux critiques faites par la représentation nationale, le Premier Ministre a pris actes de toutes les observations en les considérant comme des enrichissements. Très ouvert, Jean Michel Sama Lukonde a laissé la possibilité à ceux qui n'ont pas eu l'occasion de lui soumettre leurs observations de les lui faire parvenir par courrier pour leur insertion dans le programme qui sera exécuté pour le bien être de la population congolaise. Cette investiture a mis définitivement fin au règne de Sylvestre Ilunga Ilunkamba, au feuilleton Front Commun pour le Congo et Cap pour le Changement et permet immédiatement le début du travail de l'équipe Sama Lukonde pour faire face aux multiples besoins sociaux de base, à la sécurité ainsi qu'à la pandémie de la Covid-19.

En effet, le Premier ministre a relevé à l'intention des députés que la population congolaise est lassée par les discours de bonnes intentions faits par les acteurs politiques. Cette population exige désormais des gouvernants, des actes concrets, avec impact direct dans leur quotidien. Le devoir de l'homme politique est de se hisser à la hauteur des attentes de cette population. Attentes qui étaient mieux exprimées lors des consultations organisée l'année dernière par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi et constituent désormais les défis auxquels le gouvernement doit s'attaquer.

Pour plus de solidarité, de sécurité, de justice et pour une meilleure gestion économique par la bonne gouvernance, les Congolais ne demandent pas mieux que de vivre dans la paix et la sécurité, de travailler dans la dignité, de faire étudier leurs enfants, les nourrir, les soigner et préparer leur avenir dans la sérénité. Une seule ambition reste pour le gouvernement qu'il a la charge de piloter. Il s'agit de concrétiser la volonté de placer le pays sur l'orbite du progrès et de la prospérité. Il s'agit de faire triompher le droit sur l'arbitraire, la prospérité sur la misère, la paix sur la guerre, la cohésion sur la division et la solidarité sur l'égoïsme.

Il est important de signaler qu'à l'ouverture de la plénière, le nombre des députés présents dans la salle était de 386. Pour démontrer qu'ils sont réellement au service de la population et non d'une autorité politique, les députés ont gonflé le nombre pour atteindre celui très significatif de 412.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X