Tchad: Mahamat Idriss Déby s'adresse aux Tchadiens après une matinée de violences

Manifestations à N’Djamena du 27 Avril 2021

Une semaine après sa proclamation comme chef du comité militaire de transition, le fils du « Maréchal » s'est adressé aux Tchadiens, dans une intervention enregistrée et diffusée à la radio et à la télévision nationale alors que des violences ont eu lieu dans plusieurs villes du pays toute la matinée.

Il a d'abord tenu à partager son émotion après le décès de son père. Sanglé dans son uniforme sable de général de corps d'armée, béret quatre étoiles sur la tête, il a lu son discours en français, pendant une vingtaine de minutes. Il a exhorté ses compatriotes à ne pas causer un « grave préjudice à la nation » par des actes « contraires à l'unité, au vivre ensemble et à la paix. » Ce discours intervient après une matinée marquée par les violences à travers le pays. Des manifestants se sont réunis très tôt ce mardi matin à Ndjamena. En dehors de Ndjamena, on a surtout manifesté dans le sud du pays.

Promesse d'un « gouvernement de réconciliation nationale »

Pour ce qui est de la transition, il a promis la nomination à venir d'un « gouvernement de réconciliation nationale, composé d'une équipe soudée, compétente et représentative du Tchad pluriel » Il a assuré qu'un dialogue national inclusif serait organisé, « qu'il n'éludera aucun sujet d'intérêt national » et que le Conseil national de transition serait mis en place de manière « consensuelle et concertée » pour travailler sur une nouvelle constitution.

L'objectif du processus est d'« organiser des élections démocratiques, libres et transparentes dans les meilleurs délais » avant de conclure par un appel à « l'union sacrée »

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X