Seychelles: La valeur de la roupie des Seychelles augmente de 7% par rapport à la semaine dernière

L'économie des Seychelles se redresse alors que la roupie s'apprécie par rapport au dollar, mais elle n'a pas encore atteint son plein potentiel de croissance, a déclaré un haut responsable des finances.

La gouverneure de la Banque centrale des Seychelles (CBS), Caroline Abel, a déclaré mardi lors d'une conférence de presse que bien qu'il y ait une baisse du taux de change, il n'est pas entièrement dérivé des activités économiques, donc tout changement devrait être progressif, pour que les gens puissent s'ajuster.

"Comme le taux de change apporte certains avantages à l'économie par rapport à une baisse de la valeur des importations, certaines personnes pourraient également être affectées car elles recevraient moins de roupies lors des opérations de change", a déclaré Mme. Abel.

Selon CBS, lundi, un dollar valait en moyenne 14,70 et un euro 17,71. Par rapport à la semaine dernière, c'était une réduction de 7,4% sur le dollar et de 7,1% sur l'euro.

Le gouverneur a déclaré que la CBS avait observé que le mouvement du taux de change avait été très rapide et que, par rapport à la même période l'année dernière, il s'agissait d'un revirement complet.

"L'année dernière, à cette époque, nous avons connu une forte baisse du tourisme. Lorsqu'il n'y avait pas de revenus générés par ce secteur, nous avons eu un choc sur les revenus en devises étrangère et cela a rendu le taux de change plus cher", a-t-elle déclaré.

"A cette époque l'année dernière, nous avions une perspective négative de 4 millions de dollars et CBS a dû intervenir en utilisant les réserves du pays pour soutenir les importations et le marché", a-t-elle ajouté.

Elle a dit que jusqu'à présent, les devises entrant dans le système sont toujours plus élevées que la demande.

"Il y a certains moments au cours du mois où les entreprises ont changé leur devise pour obtenir des roupies afin de soutenir leurs opérations. De plus, il y a eu une réduction due au fait que les banques et les bureaux de change retiennent les devises étrangères à un taux de change fixe alors que le système reçoit des excédents en approvisionnement », a déclaré Mme. Abel.

Mme. Abel a déclaré qu'une réduction du taux de change était possible car de plus en plus de personnes tentent d'échanger tous leur devise en même temps afin de maximiser les roupies qu'elles peuvent obtenir.

L'économie des Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, est fortement tributaire des importations, par conséquent une appréciation de la monnaie nationale devrait se traduire par une baisse des impulsions inflationnistes et donc une baisse des prix des biens et services.

La gouverneure a déclaré que CBS surveillait de près le front international car la pandémie de COVID-19 est toujours dynamique et apporte toujours des incertitudes qui affectent la façon dont l'économie progresse.

À ce jour, les réserves du pays s'élèvent à 562 millions de dollars et le montant pouvant être utilisé est de 417 millions de dollars. Le calcul montre que cette réserve durera dans le pays environ 18 mois.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X