Sénégal: Fatim Raymonde, l'épouse de Hissen HABRE fait le procès de la presse sénégalaise servie sur un plateau de fromage à 800 millions de FCFA.

Du vril ou du béton ? L'épouse de l'ancien Président Tchadien Hissen HABRE casse tout. Sa sortie musclée envers une partie de la presse sénégalaise est un véritable mini tsumani. Une enveloppe de 800 millions de FCFA a été empochée lors du procès de Hissène Habré via une agence installée au pays de la Téranga. Les chambres africaines extraordinaires (CAE), une juridiction spéciale de l'Union africaine basée à Dakar, avait condamné l'ancien président Tchadien Hissène Habré à la prison à perpétuité pour crimes contre l'humanité et crimes de guerres.

Cinq ans après le verdict final, son épouse Mme Habré résidant au Sénégal tire à boulets rouges sur la presse sénégalaise. Quels sont ces médias partis à la mangeoire et à l'autel de l'affaire HABRE? Bouche cousue. En effet, cette dernière accuse une certaine presse sénégalaise d'avoir empoché 800 millions de FCFA pour salir le nom de son mari. Elle accuse le cabinet Primum Africa Consulting de Monsieur Abdou Khadre Lo d'être le distributeur automatique de cette manne .

Mme Habré de taper fort en disant que beaucoup de journalistes sénégalais sont passés à la caisse après un séjour au Tchad. Qui sont-ils ?

Là-bas une mise en scène avait débuté pour présenter à la presse les horreurs de M. Habré avec des supposées victimes. Toujours dans son élan de dénonciation Mme Habré qui passait au micro du journaliste Pape Alé Niang, révèle que c'est une mission commandée pour enfoncer l'ancien dictateur du Tchad.

Le mutisme des organisations de la presse sénégalaise...

Mme Fatim Habré a fait un procès salace à la presse sénégalaise. Corruption, mensonge, manipulation sont en gros les accusations portées sur le dos des journalistes. Depuis la sortie de l'ex Première Dame, on note aucune réaction de la part des défenseurs de la presse sénégalaise. Ils se sont terrés dans un mutisme profond. Aucune des organisations n'a réagi que ce soit le CORED, le SYNPICS, la CAP... silence total! Les accusations de Mme Habré ne seraient-elles pas fondées ? ladite somme serait-elle encaissée par les journalistes reporters ou les patrons de presse ? Plusieurs questions qui méritent des réponses.

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X