Cote d'Ivoire: Solidarité - Myss Belmonde Dogo apporte le réconfort du gouvernement aux parents des personnes décédées dans l'accident de N'Dotré

Dans le cadre de sa mission d'assistance des victimes frappées par le malheur, le ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté a décidé de rendre visite aux parents des victimes du grave accident survenu le jeudi 22 avril sur l'axe Yopougon - Abobo, à hauteur de la forêt du Banco entre la Cité ADO et le carrefour N'Dotré.

La ministre Myss Belmonde Dogo, à la tête d'une délégation, a visité les familles dans les communes d'Abobo et de Cocody.

C'est la famille de la victime Adjeffi Sialou Jacques, âgé de 58 ans et père de 10 enfants, habitant le quartier Avocatier secteur Collège le Grand, qui a été la première à recevoir la ministre et sa délégation.

Après les salutations d'usage, Myss Belmonde Dogo a dit être venue dire "yako à la famille éplorée au nom du Chef de l'Etat, Alassane Ouattara et du Premier ministre Patrick Achi". Avant d'ajouter : "l'Etat de Côte d'Ivoire sera toujours aux côtés de ceux qui sont frappés par le drame comme celui de l'accident qui a emporté ce père de famille".

Au nom de ses mandants, la ministre en charge de la Solidarité a remis une enveloppe de 500 000 FCfa à la famille de Sialou Jacques pour lui permettre de faire face aux frais mortuaires.

Au nom de la famille du défunt, Lokossoué Yao a dit sa gratitude à l'émissaire du gouvernement. « Nous voulons vous dire merci et que le Seigneur vous raccompagne chez vous », a-t-il souligné.

Après Abobo Avocatier, cap est mis sur le quartier Kennedy. La même ambiance de deuil dans un esprit de recueillement et de profonde affliction. La famille d'Abo Jean Hudes, âgé de 19 ans, titulaire d'un Brevet de technicien et stagiaire dans une entreprise à la zone industrielle de Yopougon, est encore sous le choc de la brusque disparition de sa progéniture. « Nous sommes en pleurs mais votre venue apporte du baume dans nos cœurs », a indiqué Bilé Jacques, le chef de famille.

Myss Belmonde Dogo, prenant la parole, a situé le cadre de la visite de sa délégation. « Nous avons appris la triste nouvelle. Au nom du Chef de l'Etat, nous sommes venus apporter le soutien et le réconfort à la famille", a-t-elle précisé. Elle a également remis une somme de 500 000 FCfa au nom du Chef de l'Etat pour aider le père et la mère dans l'organisation des obsèques de leur fils.

Après cette étape, la délégation de la ministre s'est rendue dans la famille de Atsé Niangoro Elvis, âgé de 25 ans, au Plateau Dokui et celle de Konan Amoin Stéphanie, une jeune femme de 30 ans, à Cocody-Angré.

Dans ces deux familles, le discours de Myss Belmonde Dogo a été le même. Apporter la compassion et le soutien de l'Etat ivoirien à ces familles éplorées. Chaque famille a reçu des mains de Myss Belmonde Dogo, la somme de 500 000 FCfa. Une somme destinée à soulager les parents des victimes dans l'organisation des cérémonies funèbres.

Ce sont plus de 5 500 000 FCfa qui ont été remis aux blessés et aux parents des victimes décédées dans l'accident survenu à N'Dotré.

Il faut rappeler que le bilan de l'accident s'est alourdi avec le décès d'un blessé admis au Centre hospitalier universitaire de Cocody pour des soins en traumatologie portant le bilan définitif à 11 morts et 11 blessés.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X