Ile Maurice: Consultations prébudgétaires - Les ONG présentent leurs propositions au ministre des Finances

communiqué de presse

Le ministre des Finances, de la Planification et du Développement économiques, Dr Renganaden Padayachy, a eu une réunion, cet après-midi à Port Louis, avec les représentants des Organisations Non-Gouvernementales (ONG) et des associations environnementales dans le cadre des consultations prébudgétaires.

Les ONG présentes comprenaient, entre autres : le Mauritius Council of Social Service (MACOSS) ; la National Social Inclusion Foundation (NSIF) ; CARITAS ; l'Educational Development Youth Consultancy Services (EDYCS) ; Autism Mauritius ; et l'Association de Parents d'enfants Inadaptée de Maurice (APEIM).

Au cours de la réunion, les représentants des ONG ont insisté pour la mise sur pied d'un plan stratégique afin de professionnaliser le secteur. Les questions abordées, entre autres, étaient : l'établissement de politiques pour une meilleure supervision du secteur ; la création de plus d'emplois grâce au Youth Employment Programme tout en permettant aux ONG de bénéficier du Wage Assistance Scheme ; l'investissement de ressources supplémentaires pour que la Central Water Authority devienne plus efficace permettant ainsi à chaque citoyen d'avoir accès à l'eau potable sur une base 24/7 ; encourager la collecte d'eau de pluie ; et permettre à chaque ONG de bénéficier d'un panneau solaire pour qu'il puisse produire sa propre électricité.

Dans une déclaration à l'issue de la rencontre, le représentant de l'EDYCS, M. Paramasiva Chengan, a fait ressortir que le ministre des Finances était réceptif à toutes les représentations des ONG, malgré le contexte particulier avec la pandémie de la COVID-19. Selon lui, des mesures et des plans doivent être conçus et proposés afin de permettre au pays de s'épanouir avec la contribution de chaque citoyen.

Pour sa part, le représentant du MACOSS, M. Suraj Ray, a félicité le Grand argentier pour avoir tenu une réunion consultative avec les représentants des ONG afin de reprendre leurs propositions pour le prochain budget. Il a souligné que le gouvernement devrait proposer des programmes d'assistance en vue d'encourager les organisations qui ont les moyens de produire des légumes dans leur arrière-cour pour qu'ils puissent générer des revenus. Cela afin que les ONG n'affrontent plus d'obstacles lorsqu'ils font des demandes de prêts auprès des banques.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X