Maroc: Présence du public incertaine aux JO - Tests renforcés pour les sportifs

Les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo-2020 ont repoussé à juin leur décision sur la présence ou non de spectateurs locaux, une incertitude supplémentaire de la préparation des JO (23 juillet - 8 août) en pleine propagation de la pandémie de Covid19.

Les organisateurs ont, par ailleurs, annoncé des tests quotidiens pour les sportifs participants aux Jeux, alors que le plan initial prévoyait des tests tous les quatre jours.

Le public en provenance de l'étranger est interdit à cause de la pandémie, alors que la capitale Tokyo et trois autres départements japonais sont placés depuis dimanche sous un troisième état d'urgence qui impose la tenue à huis clos des manifestations sportives. Si des spectateurs étaient autorisés à assister aux JO, des règles supplémentaires seront mises en place, ont indiqué les organisateurs.

La hausse du nombre de cas de Covid-19 n'a pas empêché les organisateurs de continuer d'affirmer que les JO pourront se dérouler malgré notamment des appels de la population japonaise en faveur d'un nouveau report ou d'une annulation de ces jeux.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X