Niger: Niamey coopère pour neutraliser les rebelles tchadiens du FACT

Au Tchad, le Conseil militaire de transition refuse toujours de dialoguer avec les rebelles du Front pour l'alternance et la concorde au Tchad.

La rébellion arméequi mène ses opérations dans la région du Kanem, dans l'ouest du pays, à la frontière avec le Niger, s'était récemment retranchée sur le territoire nigérien pour échapper aux bombardements de l'armée tchadienne avec l'aide de l'aviation tchadienne.

De sources militaires et diplomatiques, N'Djamena a demandé l'aide de Niamey pour neutraliser ces rebelles. Une demande embarrassante pour le président nigérien, Mohamed Bazoum, qui doit également mener la médiation pour une transition politique apaisée au Tchad.

Selon Abdoulaye Sounaye, spécialiste des mouvements salafistes au Niger et chercheur affilié au Laboratoire d'études sur les dynamiques sociales, le Niger ne pourra pas dire non à N'Djamena.

L'armée tchadienne, la plus aguerrie de la région, apporte un précieux soutien à Barkhane - dont le QG est à N'Djamena - et aux pays voisins du G5 Sahel dans la lutte contre le djihadisme.

Le président défunt Idriss Déby Itno venait d'envoyer 1.200 soldats dans la région dite des "trois frontières", une des plus vulnérables du Sahel, au carrefour du Mali, du Niger et du Burkina Faso.

A La Une: Niger

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X