Tunisie: SFBT / Etats financiers 2020 - Moins de dettes, plus de provisions

30 Avril 2021

Le Groupe de la Société de fabrication des boissons de Tunisie vient de publier ses états financiers arrêtés au 31 décembre 2020, lesquels seront remis à l'assemblée générale pour approbation. L'évaluation des états financiers consolidés s'appuie aussi bien sur les normes tunisiennes en la matière que sur la convention du coût historique, et ce, dans le but de réévaluer les titres de transaction et les placements immobiliers.

Le présent bilan montre une nette augmentation des immobilisations incorporelles dont les valeurs brutes ont atteint 18 292 010 dinars contre seulement 15 555 259 dinars en 2019. Les valeurs nettes des immobilisations incorporelles sont de l'ordre de 4 116 685 dinars contre seulement 2 822 721 dinars en 2019.

La courbe est croissante également pour les immobilisations corporelles, lesquelles ont enregistré une hausse d'une valeur brute de 78 756 647 dinars, passant ainsi de 1 268 780 199 dinars en 2019 à 1 347 536 846 dinars en 2020.

En revanche, les immobilisations financières, elles, ont connu une baisse au niveau de la valeur brute de l'ordre de 414 714 dinars ; une baisse qui a impacté sur la valeur nette, laquelle est passée de 31 290 854 dinars en 2019 à 30 837 609 dinars en 2020.

Tendance baissière

Autre baisse enregistrée en 2020 : elle concerne les écarts d'acquisition. Une baisse vertigineuse de l'ordre de 22 365 837 dinars qui revient, essentiellement à « l'absorption de la Cfdb par la Sfbt et l'acquisition par la SLD de toutes les parts constituant le capital de la STD ». La tendance baissière concerne aussi les actifs non courants, notamment ceux relatifs aux fournisseurs et emballages à rendre ( - 1 068 340 dinars ) et autres ( - 42 802 ), faisant ainsi chuter les actifs non courants de - 1 111 142 dinars en une année. Notons que la société Sotev a connu la plus importante baisse ( - 612 087 dinars) suivie de la Seabg ( - 447 480 dinars ) puis de la Sfbt ( -336 910 dinars ).

S'agissant des stocks, le bilan montre une régression au niveau de la valeur brute de l'ordre de 2 280 363 dinars, vu que la valeur brute des stocks est passée de 300 007 680 dinars en 2019 à seulement 297 727 317 dinars en 2020. Cette diminution revient à la régression des stocks des matières premières et autres approvisionnements (- 12 657 769 dinars ) ainsi qu'à la baisse des stocks produits finis et intermédiaires (-10 361 649 dinars).

Pour ce qui est des états financiers relatifs aux clients et aux comptes rattachés, le bilan montre une augmentation de la valeur brute de l'ordre de 1 109 895 dinars, et ce, en dépit de la baisse de la valeur brute relative aux clients étrangers ( - 842 953 dinars) ainsi que de l'importante baisse de la valeur brute relative aux clients et effets à recevoir ( - 6 059 515 dinars ).

Le bilan montre une nette diminution au niveau de la valeur nette comptable des autres actifs courants de l'ordre de 12 332 225 dinars. Et c'est bien la Sfbt qui est la plus concernée par cette baisse vu que la valeur nette comptable des autres actifs courants a chuté de - 8 222 253 dinars au bout d'une année.

La courbe décroissante marque, aussi, les chiffres relatifs aux placements et autres actifs financiers puisque la valeur brute de ces derniers a chuté de 43 003 062 dinars, passant de 195 993 339 dinars en 2019 à 152 990 277 en 2020. Cette évolution négative revient essentiellement à la baisse des valeurs mobilières des placements, laquelle a chuté de 43 003 131 dinars.

S'agissant des liquidités et équivalents de liquidités, le bilan montre une évolution positive qui se traduit par une augmentation de l'ordre de 118 972 804 dinars. La Sfbt détient le plus grand lot en matière de liquidité avec un total de 108 958 843 dinars.

Le bilan traduit une amélioration non moindre au niveau des états financiers surtout avec la diminution de 3 252 697 dinars des emprunts et des dettes du Groupe. Quant aux provisions, elles ont grimpé pour atteindre 40 670 367 dinars contre seulement 39 528 768 dinars, soit une augmentation de 1 141 599 dinars.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X