Nigeria: L'Allemagne se dit prête à restituer des œuvres d'art au pays

Ancestral head of an oba (a king), part of an exhibition on empire and museum collections

L'Allemagne sera-t-elle le premier pays à restituer au Nigeria des bronzes du Bénin, des objets d'art mondialement connus ? La question qui donnait lieu à de nombreux débats depuis plusieurs semaines semble clarifiée : Berlin est prêt, après avoir fait longtemps fait la sourde oreille, à rendre ces œuvres. Un processus qui pourrait commencer l'an prochain.

« Nous sommes prêts à assumer nos responsabilités historiques et morales et à effectuer un travail de mémoire sur le passé colonial de l'Allemagne ». La ministre de la Culture allemande, Monika Grütters, a parlé d'un tournant au terme de la réunion jeudi soir entre responsables politiques nationaux et régionaux et des experts.

Berlin pourrait être le premier à restituer des bronzes du Bénin au Nigeria. Ce processus pourrait commencer l'année prochaine sans attendre qu'un musée destiné à les accueillir au Nigeria ne soit achevé.

Plus d'un millier de ces bronzes, qui décoraient le palais royal du Bénin et font partie des œuvres les plus réputées de l'art africain, se trouvent en Allemagne après leur pillage par les Britanniques à la fin du XIXe siècle.

La pression montait sur les responsables allemands notamment à l'approche de l'inauguration du forum Humboldt à Berlin où les collections non européennes doivent être exposées. Un haut responsable du ministère des Affaires étrangères allemand était récemment au Nigeria.

Le ministre Heiko Maas avait souligné qu'une restitution des œuvres d'art constituerait « une approche sincère ». La ministre de la Culture espère toutefois qu'un accord pourra être trouvé pour que des bronzes puissent rester en Allemagne sous la forme, par exemple, d'un prêt à long terme.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.