Guinée: Ramadan - La fondation UBA Guinée vole au secours des femmes de Kaporo-rails

La fondation UBA Guinée a procédé ce vendredi matin à une remise de don des denrées alimentaires aux femmes de Kaporo. Cette cérémonie s'est tenue dans l'enceinte de la mairie de Ratoma en présence des autorités, des cadres de la Banque et les bénéficiaires.

Ce don des denrées alimentaires de grande consommation est composé principalement du riz, de l'huile, du sucre, de la mayonnaise, de la sardine, des oignons, de chocolat, de lait, bref tout ce qui rentre dans le cadre d'une alimentation basique de ces femmes de Kaporo qui vivent dans des conditions de précarité.

La directrice marketing et communication de la Banque UBA est revenu sur les raisons qui ont motivé la fondation UBA Guinée de venir en aide aux femmes de Kaporo-rails pendant ce mois de ramadan. « La fondation UBA a jugé nécessaire de faire un retour par rapport à tous les gains qu'elle a envers les communautés dans lesquelles elle opère. C'est pour cela aujourd'hui nous avons décidé via à la fondation Solidarité Féminine de toucher les femmes de Kaporo-rails, parce qu'elles vivent des situations très difficiles, il y'a une très grande précarité. Donc, nous avons tenu à leur tendre la main et à leur faciliter ce mois de ramadan. Nous pensons que ce don va permettre d'alléger certaines souffrances et de montrer à la communauté que nous sommes là, ces femmes peuvent compter sur la banque, nous serons toujours là pour les aider », a rassuré Madame Diallo Fanta Kaba.

Ces actions caritatives de fondation UBA envers les femmes de Kaporo ont été facilitées sur le terrain par l'ONG » Solidarité Féminine « , partenaire à la fondation UBA. Elle oeuvre depuis des nombreuses années dans l'accompagnement des personnes en difficulté.

Satisfaite du choix porté à son ONG, la présidente Madame Bangoura Maïmouna Yombouno a commencé par remercier la fondation UBA avant de parler des critères qui ont prévalu aux choix de ces femmes bénéficiaires. « Nous les avons sélectionné à travers un certain nombre de critères. Ce sont des critères de précarité, les critères socio-culturels dans lesquels elles vivent. Ces femmes vivent vraiment dans des conditions très difficiles, parce que certaines d'entre elles sont veuves mais mères de familles. Donc, ces actions de la fondation UBA peuvent leur redonner un peu de joie », s'est elle confiée.

Au nom des femmes bénéficiaires, Madame Mariam Bah a tenu à remercier la fondation UBA pour le don avant d'inviter les autres entreprises ou personnes de bonne volonté à emboîter le pas. « Aujourd'hui nous sommes vraiment satisfaites pour ce don. Nous remercions la fondation UBA. Nous remercions l'ONG Solidarité Féminine. Nous appelons aux autres bonnes volontés de nous venir en aide, parce que nous n'avons pas de marché et la plupart d'entre nous sont des veuves, des femmes dont leurs enfants sont décédés, des femmes victimes des démolitions et actuellement beaucoup d'entre nous sont sans abris. Donc, nous demandons toujours de l'aide », a t-elle lancé.

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X