Afrique: Premier League - Écran noir sur les réseaux sociaux pour Aubameyang, Mané, Salah, Keita...

Les Fans de Sadio Mané, Pierre-Emerick Aubameyang, Mohamed Salah ou encore Naby Keita ne verront pas leurs joueurs sur les réseaux sociaux au moins les deux prochains jours.

Ainsi en ont décidé plusieurs sportifs et clubs, principalement anglais, qui ont lancé ce vendredi un mouvement de boycott prévu pour durer tout le week-end.

Par cette action, les sportifs entendent protester contre les injures en ligne, notamment le racisme.

En effet, selon le club de Manchester United, qui s'est joint au mouvement, les injures et insultes envers les joueurs sur les réseaux sociaux ont été multipliées par 4,5 depuis septembre 2019. Ainsi donc, 86% des publications visées comprenaient des injures racistes, et 8% étaient homophobes ou transphobes. Les Mancuniens Anthony Martial et Marcus Rashford en ont notamment été la cible.

La Premier League observera également le mouvement. L'organisation a d'ailleurs décidé de cesser d'alimenter ses réseaux sociaux ce vendredi à partir de 14h GMT.

« A partir de 15h00 aujourd'hui (en Angleterre, 14h00 GMT ndlr), nous allons arrêter d'alimenter nos réseaux sociaux et nous resterons silencieux jusqu'au mardi 4 mai », a décidé la Premier League anglaise. « Nous prenons cette position, avec la communauté du football, pour lutter contre les injures en ligne et la discrimination sur les réseaux sociaux », a justifié l'organisation.

D'autres organisations britanniques, comme la Fédération anglaise de rugby, la Fédération de cyclisme ou les Fédérations anglaises et galloises de cricket se sont jointes au mouvement.

Plusieurs pilotes de Formule 1 ont également embrayé, dont le septuple champion du monde Lewis Hamilton, très engagé contre le racisme.

A La Une: Afrique

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.