Ile Maurice: Quarantaine - Le nouveau protocole de l'équipage du vol MK 111 décidé après le décollage

Le vol MK 111 Maurice-Mumbai-Maurice n'en finit pas de faire parler de lui. Ce vol a transporté, mercredi soir, en pleine flambée épidémique du Covid-19 en Inde, nos compatriotes qui étaient partis se faire soigner, ainsi que quatre cadres de Larsen & Toubro, entre autres voyageurs indiens.

Il nous revient notamment que ce vol a été un véritable casse-tête pour le département des opérations d'Air Mauritius. Celui-ci a eu toutes les peines du monde à réunir les membres d'équipage requis pour pouvoir effectuer ce vol en raison des inquiétudes face au nombre de contaminations, qui explose.

Par ailleurs, certains disent trouver «scandaleux» que ce n'est qu'une fois à bord de l'appareil que des membres d'équipage, qui ont accepté de faire le voyage, ont été informés qu'à leur retour au pays, ils seront conduits directement à l'hôtel Holiday Inn pour leur quarantaine. Ils s'y sont effectivement retrouvés avec leur uniforme uniquement car ils pensaient qu'ils allaient regagner leur domicile pour s'auto-isoler comme c'était le cas jusqu'ici.

«Pathétique»

Ce que beaucoup qualifient de «pathétique» et d'un total manque d'égards pour les parents, qui n'ont même pas pu dire au revoir à leurs enfants en bas âge et leur expliquer leur absence pour les deux prochaines semaines. Il est vrai que des requêtes ont été formulées depuis un moment pour que les membres d'équipage de MK fassent la quarantaine à l'hôtel pour éviter toute propagation du virus avec leurs proches si jamais ils en étaient porteurs. Sauf que dans le milieu, l'on estime que la décision prise pour ceux ayant été en service sur le vol de l'Inde aurait dû être communiquée comme il se doit.

Interrogée, la direction de MK - sous administration volontaire depuis le 22 avril 2020 - affirme, d'abord, qu'il était normal que l'équipage ait quelques appréhensions en ce qui concerne ce vol mais que celui-ci s'est ressaisi. D'ajouter qu'elle a également répondu au syndicat concerné qu'en sus de la protection sanitaire de l'équipage, le transporteur national est aussi guidé par le protocole d'équipage du ministère de la Santé.

En ce qui concerne le fait que ce n'est qu'à bord de l'aéronef que l'équipage a été informé de la quarantaine à l'hôtel, la direction de MK a ceci comme réplique : «Un nouveau protocole pour l'équipage a été mis en place par le ministère de la Santé après le décollage de l'avion. Air Mauritius a cependant informé le personnel par télex aérien et nous avons organisé la livraison de leurs effets personnels à l'hôtel.»

Par ailleurs, un vol cargo d'Air Mauritius, en provenance de Mumbai, a atterri à Plaisance peu après minuit hier soir, ce qui alimente encore plus la controverse. Rama Valayden et Shakeel Mohamed sont parmi ceux qui se sont interrogés sur les implications de ce vol sur les réseaux sociaux.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X