Maroc: Fès - Le ministère de l'habitat œuvre à l'amélioration des conditions de vie de la population (ministre)

Fès — La ministre de l'aménagement du territoire national, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la ville, Nezha Bouchareb, a souligné, vendredi à Fès, que les principaux défis relevés par son département sont de nature à améliorer le niveau de développement régional et des conditions de vie de la population urbaine et rurale.

Intervenant lors d'une rencontre sur le thème "une régionalisation avancée fondée sur un partenariat renouvelé", Mme Bouchareb a indiqué que cette réunion s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes directives de SM le Roi Mohammed VI, qui n'a eu de cesse d'appeler à l'activation des mécanismes de partenariat entre les régions et l'État, en vue d'élaborer et de mettre en œuvre les projets prioritaires, notamment dans le cadre du choix stratégique de la régionalisation avancée.

Cette rencontre s'insère également dans le cadre de la mise en œuvre de certaines dispositions du contrat programme entre l'État et la région de Fès-Meknès, en particulier en ce qui concerne le programme de mise à niveau des centres urbains et émergents, qui devrait garantir la convergence des orientations du ministère avec les besoins en développement au niveau régional, ainsi que l'intégration et l'harmonie entre les politiques publiques et territoriales, a-t-elle ajouté.

La forte implication de l'ensemble des acteurs concernés par le développement régional reflète, selon la responsable, leur engagement à mettre en œuvre les Hautes Orientations Royales et une prise de conscience quant aux différents enjeux et défis posés par le processus de mise en place du chantier de la régionalisation avancée.

Dans cette optique, Mme Bouchareb a tenu à mettre l'accent sur l'importance du Pacte national de la déconcentration administrative, l'un des axes majeurs du programme du gouvernement actuel, en ce sens qu'il constitue un choix stratégique et un levier essentiel pour la réussite de la régionalisation avancée.

Elle n'a pas omis d'évoquer la rencontre organisée dans la région de Fès-Meknès en juillet dernier, pour écouter les attentes et les aspirations des professionnels du secteur et les informer des efforts déployés par le gouvernement pour élaborer un plan de relance du secteur en période post Covid19, ajoutant que cette rencontre traduit cette interaction avec les attentes de la région, à travers l'activation du contrat programme régional, selon une vision qui vise notamment la réduction des disparités spatiales et la mise en place de mécanismes de veille et de vigilance territoriale.

Il s'agit en particulier, a-t-elle précisé, d'adopter de nouvelles orientations pour l'aménagement du territoire, mettre l'urbanisme au service du développement durable, développer un modèle de logement abordable et lutter contre le logement insalubre en adoptant de nouvelles approches et modes d'intervention et de nouveaux mécanismes contractuels.

Plusieurs conventions ont été signées à l'occasion de cette rencontre, pour la mise à niveau urbaine de la région de Fès-Meknès. Selon Mme Bouchareb, les deux conventions relatives à la mise en œuvre du programme de réhabilitation des centres urbains et émergents et la réalisation d'un projet-pilote visent à améliorer le cadre de vie de la population rurale dans les régions montagneuses affectées par les changements climatiques et réaliser l'équité territoriale et l'égalité entre les milieux rural et urbain en développant des projets et des mécanismes de financement innovants.

Quant à l'annexe de la convention relative à l'assistance architecturale liée à la réalisation des études de restructuration et de mise à niveau du monde rural, elle a pour but de valoriser l'expérience accumulée par le secteur en apportant une assistance technique aux collectivités locales et en les accompagnant dans la mise en œuvre de leurs programmes.

Une autre convention-cadre a été signée pour créer un observatoire régional unifié des dynamiques territoriales, renforcer le suivi et la veille et fournir une base de données et des indicateurs actualisés.

A celles-ci s'ajoute la convention-cadre visant à renforcer la coopération dans le domaine de la formation et de la recherche scientifique entre l'Institut national de l'aménagement et l'urbanisme, et la région de Fès-Meknès. Elle tend à mettre à profit l'expérience de l'institut et renforcer les capacités des acteurs du développement régional.

La rencontre a été marquée également par la signature de trois conventions de partenariat pour le relogement de 7.000 habitants. Il s'agit, à cet effet, de renforcer les efforts et le développement d'un partenariat entre les différents acteurs en matière de lutte contre l'habitat insalubre, dans le cadre du programme du ministère dans le domaine de la lutte contre le logement insalubre en tant que priorité en ces temps de crise sanitaire.

Au terme de cette rencontre, il a été procédé à la remise du certificat ISO 9001 version 2015 à l'agence urbaine de Fès en reconnaissance à ses efforts pour l'amélioration des services offerts aux citoyens et aux partenaires, conformément à la stratégie adoptée par le département de tutelle.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X