Congo-Kinshasa: Les casques bleus de la MONUSCO déjouent une attaque de la CODECO à Mahagi

La MONUSCO a ouvert le feu la nuit de vendredi à samedi 1er mai sur des miliciens du groupe armé de la CODECO à Kasigbana, une petite localité du village Pamitu Kaliesh en chefferie de Djukoth dans le territoire de Mahagi.

Selon des témoins, l'objectif était de pourchasser ces assaillants qui voulaient commettre des exactions contre la population civile dans cette entité.

Alertés, les casques bleus de la MONUSCO sont intervenus aux cotés des militaires FARDC en tirant quelque 93 coups de feu ; faisant fuir ces miliciens. Cette action a été saluée par Jakwanga Nyinge, un des notables de cette entité et témoin de l'évènement.

Avant de prendre la fuite, ces éléments de la CODECO ont emporté vingt-trois chèvres de la population locale, indiquent des témoins.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X