Congo-Brazzaville: Rencontre Sassou Nguesso et Faki Mahamat sur la situation au Tchad

Président du Conseil Militaire de transition, Général des Corps d’Armées, MAHAMAT IDRISS DEBY

Président en exercice de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), le chef de l'État congolais, Denis Sassou Nguesso, a reçu, ce samedi 1er mai, le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat. Un entretien qui s'est déroulé à Oyo, dans le fief du président congolais à 400 kilomètres au nord de la capitale. La situation qui prévaut au Tchad a dominé leurs entretiens.

Avec notre correspondant à Brazzaville,

De sources diplomatiques, les échanges entre Denis Sassou Nguesso et Moussa Faki Mahamat étaient essentiellement axés sur la transition qui démarre au Tchad, après la mort du président Idrisss Déby Itno. Le chef de l'État congolais et le président de la Commission de l'Union africaine « se sont engagés, à œuvrer pour une transition pacifique et inclusive au Tchad », a indiqué Jean-Claude Gakosso, ministre congolais des Affaires étrangères.

Mission d'enquête de l'UA

À en croire le président de la Commission, Moussa Faki Mahamat, qui s'est adressé a la presse, l'UA a déployé une mission d'enquête et d'évaluation au Tchad. Elle devra produire un rapport qui permettra au Conseil de paix et de sécurité de prendre d'éventuelles décisions.

Renouer avec « la légalité constitutionnelle »

Il s'agit selon Moussa Faki Mahamat, de mettre « en place un dispositif pour que progressivement le pays renoue avec la légalité constitutionnelle ». Le Congo a été le dernier pays visité par Idriss Déby Itno. Quatre jours avant sa mort, il y avait assisté à l'investiture de son homologue Denis Sassou Nguesso qui ne s'est pas rendu à ses obsèques à cause de son agenda chargé.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X