Afrique: Le Colombien Brayan Sanchez lance le Tour du Rwanda

Course phare du continent africain avec la Tropicale Amissa Bongo au Gabon, qui n'a pas eu lieu en janvier dernier pour cause de pandémie de coronavirus, le Tour du Rwanda s'est élancé ce dimanche 2 mai pour huit jours de course. Le Colombien Brayan Sanchez a ouvert le bal.

Le coureur colombien Brayan Sanchez (Team Medellin) a remporté la 1ère étape à Rwamagana de la 13e édition du Tour du Rwanda. Il s'est adjugé le sprint du peloton devant Alex Hoehn (Wildlife) et son coéquipier Weimar Roldan. Brayan Sanchez endosse le maillot jaune de leader.

Qui pour succéder à l'Erythréen Natnael Tesfatsion ?

Il y a deux semaines, il s'était déjà illustré avec deux victoires sur son tour national. À 26 ans, il découvre pour la première fois les routes africaines. Le Team Medellin emmené par Oscar Sevilla ambitionne la victoire finale sur ce Tour du Rwanda pour succéder à l'Érythréen Natnael Tesfatsion, vainqueur l'an passé. Brayan Sanchez a souvent brillé sur la piste notamment lors des championnats de Colombie et lors des Jeux panaméricains.

Pour cette nouvelle édition, une équipe du WorldTour a fait le déplacement : Israël Start-Up Nation, qui compte sur son grimpeur canadien James Piccoli. En ce qui concerne les autres formations professionnelles, on trouve deux équipes françaises avec B&B Hotels p/b KTM et le Team Total Direct Energie. Une équipe italienne, Androni Giocattoli-Sidermec, est également présente. Trois anciens vainqueurs ont aussi fait le déplacement : Joseph Areruya (Benediction Ignite), Jean Bosco Nsengimana et Samuel Mugisha (Sélection du Rwanda).

Alors que de nombreuses courses cyclistes ont été annulées en raison de la crise sanitaire, le pays des Mille Collines sera donc le terrain de jeu de plusieurs coureurs français durant cette semaine. Pierre Rolland, Cyril Gautier, Quentin Pacher, Alexis Vuillermoz et Alexandre Geniez viennent briller et continuer leur préparation notamment en vue du Tour de France.

Si le pays est très peu touché par la crise du coronavirus, des mesures importantes ont été instaurées. Tous les coureurs ont été testés dès leur arrivée à l'aéroport de Kigali. Les organisateurs avaient opté en février dernier pour le report de leur épreuve au lieu de l'annuler.

Pour rappel, le Rwanda s'est porté candidat à l'organisation des championnats du monde en 2025. Dans l'histoire du cyclisme, le continent africain n'a jamais eu l'occasion d'accueillir des Mondiaux.

Classement de la première étape :

1. Brayan Sanchez (Team Medellin), 115,6 km en 2h33'43" (Moyenne: 45,122 km/h)

2. Alex Hoehn (Wildlife Generation), m.t.

3. Weimar Roldan (Team Medellin), m.t.

4. Quentin Pacher (B&B Hotels), m.t.

5. Jhonatan Restrepo (Androni Giocattoli), m.t.

Classement general :

1. Brayan Sanchez (Team Medellin), 2h33'43"

2. Alex Hoehn (Wildlife Generation), m.t.

3. Weimar Roldan (Team Medellin), m.t.

4. Quentin Pacher (B&B Hotels), m.t.

5. Jhonatan Restrepo (Androni Giocattoli), m.t.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.