Nigeria: L'accès au territoire interdit aux voyageurs venant d'Inde, du Brésil et de Turquie

Le Nigeria prend des mesures pour restreindre l'accès à son territoire à tous les passagers en provenance d'Inde, du Brésil et de Turquie. Le pays le plus peuplé d'Afrique qui compte officiellement très peu de cas de Covid-19 (moins d'une centaine par jour, en moyenne, ces dernières semaines) prévoit que les contrevenants soient expulsés aux frais des compagnies aériennes.

Les nouvelles règles d'entrée sur le territoire nigérian ont été énoncées dans un communiqué officiel du Comité présidentiel de lutte contre le Covid-19. Ce dernier se base sur « la prévalence de variants » et « le volume moyen de passagers » transitant depuis les pays à risques.

Ainsi, les voyageurs étrangers ayant effectué un séjour en Inde, au Brésil ou en Turquie, au cours des deux semaines précédentes, ont désormais interdiction d'entrer sur le territoire nigérian.

Les compagnies aériennes encourent une amende de 3 500 dollars par passager contrevenant à cette mesure. Dans le communiqué, il est également indiqué que cette mesure ne concerne pas les personnes ayant simplement transité par l'un des trois pays fortement touchés par le coronavirus.

Les Nigérians ou résidents au Nigeria en provenance de l'Inde, du Brésil ou de la Turquie devront, quant à eux, se plier à une quarantaine dans une structure du gouvernement nigérian et se soumettre à un test, dès leur arrivée dans le pays, et sept jours plus tard.

Ces nouvelles règles seront appliquées à partir du mardi 4 mai, pour une durée de quatre semaines, avant réévaluation par les autorités sanitaires nigérianes.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.