Congo-Kinshasa: Bataille pour les 36 milliards USD du gouvernement Sama Lukonde - Placide Yoko Yakembe propose la tenue de la Conférence du Développement National

Gouvernement consensuel. Gouvernement pluriel. Vice-premiers Ministres, Ministres d'Etat, Ministres, Vice-ministres et Ministres Délégués non imposés par la volonté d'une autorité quelconque. Certes, la nomination et l'investiture du Gouvernement Sama Lukonde aura pris du temps, mais elle en valait la peine.

C'est ce que pense Jean-Placide Yoko Yakembe, avocat chevronné et acteur dans la scène politique congolaise, dans une interview exclusive accordée au Quotidien La Prospérité, ce samedi 1er mai 2021 dans sa résidence, au quartier Macampagne, dans la commune de Ngaliema. Dans cette entrevue, il a relevé, en effet, la présence de plusieurs familles politiques au sein de ce nouveau Gouvernement et n'a pas hésité, un seul instant, de croire aux chances de réussite de cette équipe dit des "Warriors" dans l'accomplissement des missions lui confiées par le peuple congolais, axées essentiellement sur l'amélioration des conditions de vie sociale, le relèvement de l'économie nationale, la sécurité et tant d'autres piliers de la vie nationale.

Investi depuis le lundi 26 avril 2021 par les Députés Nationaux dirigés par l'Honorable Président Christophe Mboso Nkodia, le jour même de l'audition de la feuille de route de son Gouvernement, le Premier Ministre Jean Michel Sama Lukonde avait indiqué que 36 milliards de dollars américains devraient être réunis, dans le laps de temps de 3 ans qui reste, pour consommer intégralement le mandat de l'actuel Président Félix Tshisekedi et de la législature en cours, en raison de 12 milliards par an.

Planification jugée irréaliste pour certains, acteurs politiques et des citoyens congolais, qui l'estiment exagérée et inadaptée au contexte économique de la RDC, marqué par la perte du pouvoir d'achat sur le marché, la dégringolade du Franc Congolais face aux monnaies étrangères, le faible taux de production et d'exportation des produits locaux et, bien plus, du fameux virus de la "corruption" qui gangrène les milieux des mandataires publics.

Contrairement à ce point de vu qui, cependant, est non négligeable, Me Placide Yoko attribue à cette feuille de route le sens de progrès qui s'étendra en 3 ans, chiffrée et avec des buts clairement définis.

A cette occasion, pour la matérialisation de ce qu'il a qualifié de "Plan triennal de développement", il exhorte à ce que la population congolaise, dans sa globalité, se mobilise autour du Gouvernement des Warriors pour l'accompagner dans la lourde mission qui est la sienne.

Bataille pour réunir les 36 milliards USD

Dans le même ordre d'idées, Jean-Placide Yoko Yakembe, avocat et responsable d'un Cabinet d'avocats, propose la tenue d'une Conférence de Développement National à laquelle devra impérativement prendre part les autorités nationales et tous ses partenaires et institutions d'appuis financiers. Son importance, a-t-il défini, sera de décrire le contexte économique actuel de la RDC qui permettra, en outre, de réunir bel et bien le budget de 36 milliards de dollars américains.

Ensemble avec ses partenaires, Sama Lukonde et son équipe pourront identifier tous les leviers de rehausse économique, dégager des pistes de solution et se mettre au travail pour la matérialisation de ce projet dont rêvent, quotidiennement, les Congolais éparpillés aux quatre coins du pays.

Il va aussi s'agir de fixer, à des dates précises, la mobilisation effective de 12 milliards annuels et de l'évaluation annuelle des réalisations effectuées durant chacune des trois années restantes.

Cette évaluation, a déclaré Yoko Yakembe, devra se dérouler au vu de tous et doit refléter la réelle transparence des actions posées. Car, après deux années perdues dans des crocs-en-jambe observés tout au long de la coalition FCC-CACH, le pardon risquerait de ne pas être accordé au Gouvernement de l'Union Sacrée dirigé par Jean Michel Sama Lukonde, Premier Ministre, nommé le 15 février 2021 sur ordonnance présidentielle.

Espérons qu'avec la reprise des Conseils des Ministres depuis le vendredi 30 avril 2021 à la Cité de l'Union Africaine, les choses iront mieux dans les prochains jours.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X