Tunisie: Prévenir la constipation durant Ramadan

Les bienfaits du jeûne sont indéniables aussi bien pour le corps que pour l'esprit. Néanmoins, le jeûne provoque, à défaut d'une bonne hygiène alimentaire, certains désagréments. Parmi ces derniers, la constipation semble être la plus récurrente.

Il s'agit, en effet, du problème gastro-intestinal le plus fréquent chez les jeûneurs. Il résulte d'abord, de la lenteur de la circulation des aliments en raison du jeûne. Une digestion plus lente impacte sensiblement sur la consistance des déchets organiques. Ainssi, les selles deviennent plus solides et leur évacuation peut devenir douloureuse. D'un autre côté, une mauvaise hygiène alimentaire risque d'enfoncer le clou.

C'est que la tradition a fait en sorte que le festin quotidien, préparé pour la rupture du jeûne, soit assez copieux pour assouvir toutes les gourmandises. Du coup, affamé, le jeûneur engloutit rapidement une grande quantité d'aliments souvent difficiles à digérer. Des pâtes, des fritures, des sauces, sans oublier les sucreries consommées tout au long de la soirée et même au moment du «shour»; autant d'aliments qui déséquilibrent le fonctionnement normal de l'estomac ainsi que tous les organes de l'appareil digestif. Surpris par une quantité et une qualité de nourriture difficile à digérer, l'estomac en endure, les intestins aussi ! D'autant plus que le manque de consommation d'eau et de liquides (comme les jus de fruits naturels, les tisanes) ou encore la substitution de l'eau par les boissons gazeuses, finit par provoquer des désagréments intestinaux comme le ballonnement.

Eau riche en magnésium et aliments riches en fibres

Or, pour prévenir la constipation durant Ramadan, il suffit d'être à l'écoute de son corps. Il convient ainsi de bien hydrater son organisme en compensant l'eau non consommée durant le jeûne. Encore faut-il opter pour une eau riche en magnésium, qui aide à la relaxation des muscles et, par conséquent, à l'évacuation des selles. Les spécialistes recommandent, par ailleurs, d'adopter une habitude saine, celle de boire l'équivalent d'une cuillerée à soupe d'huile d'olive durant le «shour». Grâce à un laxatif naturel contenu dans l'huile d'olive, à savoir l'oléine, les risques d'avoir une constipation sont nettement amoindris.

Les plats doivent, aussi, contenir des légumineuses comme les petits pois, les pois chiches et autres féculents reconnus pour leur effet laxatif. Des légumineuses mais aussi des légumes crus, riches en fibres, en nutriments, légers et hypocaloriques, à consommer sans modération. Notons que, grâce à leur teneur en fibres et en minéraux, les fruits secs facilitent l'évacuation des selles. Enfin, le caroubier peut aussi être considéré comme un remède naturel contre la constipation.

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X