Sénégal: Sortie présidentielle sur les tarifs de l'autoroute à péage - Sonko «démonte» Macky

La sortie du Président Macky Sall sur les tarifs de l'autoroute à péage, faite lors de la remise officielle des cahiers de doléances des travailleurs le samedi 1er mai, a fait l'objet d'une réplique assez mordante d'Ousmane Sonko. Dans une note transmise à la presse, le leader de Pastef-Les Patriotes y traite le Président Macky Sall de « lion égaré » qui a tout faux sur l'autoroute à péage.

«Les Partisans du président légal et illégitime du Sénégal doivent certainement s'arracher les cheveux chaque fois que leur champion s'éloigne du texte préparé par ses officines pour improviser un discours », relève en tout premier lieu Ousmane Sonko. Et de poursuivre : « Après avoir menacé la population dubitative d'aller faire don de leurs vaccins contre la Covid-19 à d'autres pays, voilà que monsieur Macky Sall frappe à nouveau ! Cette fois-ci, il renvoie tout simplement ses administrés, qui n'auraient pas les moyens d'honorer les tarifs exorbitants de l'autoroute à péage, à leur situation de «misérables damnés de la République», tout juste bons à endurer les secousses éreintantes des routes «alternatives» périlleuses qui, si l'on suit sa logique, ne méritent aucune attention de l'État ». Seulement, pour Ousmane Sonko, au-delà de la forme, Macky Sall a « totalement faux dans le fond ».

Et le leader de Pastef-Les Patriotes de se lancer dans une longue diatribe sur les tenants et aboutissant de la réalisation d'une autoroute à péage. Pour démontrer au final que l'autoroute à péage Dakar-Diamniadio est une « grosse arnaque contre le citoyen sénégalais ». A coups de chiffres financiers, de taux de participation, de part de l'Etat et d'Effage, origine de financement, Ousmane Sonko s'évertuera à démontrer que l'usager-citoyen-contribuable, « qui a financé cette autoroute par ses impôts, son péage ou ses redevances, subit une facturation exorbitante ».

Au final, le leader de Pastef-Les Patriotes exigera du pouvoir en place : « la publication des contrats, initial et complémentaire, ainsi que celui renégocié ; la confirmation de l'existence (ou non) d'un protocole d'accord qui porte sur plusieurs points dont l'augmentation de 5 ans de la durée de la concession de l'autoroute à péage Dakar-Diamniadio-Aibd et la fusion des deux contrats ».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.