Congo-Kinshasa: Avenue Bongolo - Un nouveau pont bientôt en construction sur la rivière Funa

La pose de la palissade en tôles inaugure les opérations de destruction de l'ancien ouvrage pour permettre la construction du nouveau, qui va permettre le passage entre les quartiers Kauka et Yolo nord, vers Kimbangu, dans la commune de Kalamu, et vice-versa.

Les travaux de réhabilitation de la route Yolo qui comprend également la réhabilitation du pont jeté sur la rivière Funa, dans la commune de Kalamu, ont effectivement débuté. Ces travaux ont été récemment annoncés par le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, lors de son passage sur ce site.

Lors de cette visite d'inspection, le numéro un de la capitale congolaise avait, en effet, procédé à l'inauguration de la passerelle devant aider les populations riveraines et autres à traverser à partir du quartier Yolo Nord au quartier Kimbangu et vice versa, en attendant la construction du nouvel ouvrage qui doit reprendre en charge le passage des personnes, des motos et des véhicules. Celui-ci, note-t-on, doit remplacer l'ancien ouvrage devenu vétuste et qui s'est sérieusement affaissé.

Le placement de la palissade en tôles par la société commise à ces travaux pour notamment protéger les matériels de construction indique que ces travaux vont bientôt commencer. Alertées par ce constat, les populations riveraines interpellent le gouverneur Gentiny Ngobila. Elles en appellent à l'implication du chef de l'exécutif provincial de Kinshasa pour que ces travaux se réalisent correctement et dans un bref délai.

L'avenue Yolo qui prend sa source à Limete pour se terminer dans la commune de Kalamu en passant sur le pont Bongolo, rappelle-t-on, est du ressort du gouvernement central. Elle relie l'est et l'ouest de la capitale. Sa réhabilitation permettra de désengorger l'avenue Victoire, qui est, en ces moments, trop sollicitée.

A La Une: Construction

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.