Gabon: Fête du travail / Célébré en mode "randonnée pédestre" par les anciens étudiants gabonais au Bénin

Un groupe d'anciens étudiants gabonais de l'Université d'Abomey-Calavi (UAC) du Bénin, déjà dans le monde du travail, ont décidé de passer le 1er Mai en pratiquant la randonnée pédestre . Une randonnée pédestre pratiquée dans les entrailles du l'Arboretum Raponda Walker situé dans la zone du Cap Esterias, au Nord de la capitale gabonaise, Libreville.

C'est près de 7Km parcourus par l'ensemble des anciens étudiants gabonais au Bénin, devenus travailleurs depuis quelques années. Heureux étaient-ils de se retrouver pour une randonnée pédestre à l'Arboretum Raponda Walker situé dans la zone du Cap Esterias, au Nord de Libreville. Bertin Wilfried Meba et ses amis, se sont retrouvé pour communier ensemble, le 1er mai en étant en contact direct avec la nature. Des retrouvailles, dans une ambiance bon enfant, ont permis aux uns et aux autres de se revoir après de nombreuses années d'éloignement. " Ce sont des retrouvailles qui font du bien. Je suis heureux de me retrouver avec mes frères et soeurs dans un endroit inhabituel, en contact avec la nature" lâche Bertin avec un sourire qui trahit son bonheur.

Pour Diana N., ces retrouvailles sont la preuve de la solidarité et d'Amour entre frères et soeurs qui ont vécu les moments difficiles loin des leur. Elle estime d'ailleurs que ces retrouvailles permettent de faire naître des stratégies de réseautage. "Etre en permanence en contact, nous permet d'être plus fort. C'est ainsi que naissent des réseaux un peu partout ailleurs. Je rends grâce au Seigneur pour ces moments. Je suis heureuse de vous revoir aujourd'hui. Je souhaite que nous serons plus nombreux la prochaine fois. C'est une bénédiction d'avoir un emploi. Il faut rendre grâce à Dieu pour cela" conclut-elle.

En prenant la parole à son tour, l'Enfant Soleil, en faisant sienne la pensée de l'écrivain ivoirien, Amadou Koné, auteur du célèbre roman Les Frasques d'Ebinto, a rappelé à toute fin utile que "Le travail, même s'il n'arrive pas à sortir l'homme de la misère, lui garantit sa dignité." Une pensée saluée par l'ensemble de ces anciens étudiants, qui pour la plupart, sont devenus fonctionnaires de l'Etat gabonais.

Après cette marche dans les entrailles du l'Arboretum Raponda Walker, Bertin, Diana, Amorré, Inès, Christel Muriel Davy Macaire, Romary et l'Enfant Soleil ont joint l'agréable à l'utile. Un repas est venu couronner cette journée du 1er mai pour leurs retrouvailles. Mais bien avant, le repas a été béni par Inès, qui elle aussi, a rappelé que ces moments sont à remettre entre les Mains de Dieu qui permet toute chose. Elle a par ailleurs tiré un coup de chapeau à tous ceux qui ont pris part à ce rendez-vous tout en les recommandant dans les grâces du Seigneur.

L'on pouvait tout simplement dire que l'harmonie la plus douce était ces retrouvailles entre anciens "Calavistes" qui ont appris à domestiquer la dure à l'Université d'Abomey-Calavi.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X