Angola: Les autorités traditionnelles appelées à participer au développement agricole

Menongue — Le gouverneur provincial de Cuando Cubango, Júlio Bessa, souhaite une plus grande participation des autorités traditionnelles au programme de lutte contre la faim et la pauvreté, à travers la promotion de l'activité agricole.

Le dirigeant a lancé ce défi lors d'une réunion tenue vendredi avec les autorités traditionnelles des municipalités de Menongue, Cuito Cuanavale et Cuchi, avec lesquelles il a abordé diverses questions, en mettant l'accent sur le rôle de ces autorités dans la mise en œuvre du Plan de développement de la province - "KK-2050".

A cette occasion, il a encouragé les autorités traditionnelles à mobiliser et sensibiliser les familles paysannes à la nécessité de pratiquer une agriculture intensive à chaque saison agricole, étant donné que le gouvernement provincial est de plus en plus déterminé à mettre fin au «cri de faim» dans les communautés.

Júlio Bessa a indiqué comme principales potentialités de la province, l'existence de terres arables, plus de 30 rivières dans les neuf municipalités de Cuando Cubango, la distribution de trois tracteurs pour chaque municipalité, la distribution progressive de semences agricoles, de houes, entre autres outils essentiels pour ce développement.

Pour le gouverneur, Cuando Cubango ne peut pas continuer à dépendre des produits agricoles de Bié, Huambo et Huíla, puisque la "vocation principale" de la province et de ses habitants est dans l'agriculture et l'écotourisme, secteurs clés pour lutter principalement contre la faim.

Il a souligné la récolte, dans la présente campagne agricole 2020/2021, au pôle de Tchilandangombe (municipalité de Cuchi), de 400 tonnes de maïs et de grandes quantités d'ail au pôle de Licua (municipalité de Mavinga), ainsi que de d'autres quantités considérables d'oignon dans la municipalité de Cuito Cuanavale.

Júlio Bessa a annoncé, pour le moment, l'existence, à Cuando Cubango, de 14 centres agricoles communautaires repartis dans différentes municipalités et communes, qui, lors de la campagne agricole 2021/2022, seront enrichis de divers instruments agricoles et de semences, pour la production de céréales, tubercules et légumes à grande échelle.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X