Cameroun: « Le Meilleur Se Qualifiera »

communiqué de presse

Souleymanou Aboubakar, entraîneur de Coton Sport de Garoua.

Votre club connaît désormais son adversaire en quarts de finale : Jaraaf du Sénégal...

A cette étape de la compétition, nous n'avons pas de choix. Tout adversaire est dangereux. Là, c'est Jaraaf, ça aurait pu être une autre équipe. Sur le plan organisationnel, il faudrait que les arbitres nous permettent de jouer, qu'ils nous donnent notre chance. Nous allons valablement nous exprimer. Le meilleur se qualifiera pour les demi-finales. J'avoue qu'avec les jeunes que nous avons et surtout l'appui de l'administration qui prête une attention particulière au club, nous voulons aller jusqu'au bout de nos efforts. Nous allons nous préparer en conséquence. Car, pour arriver en finale, il faut braver des étapes.

Avez-vous une idée de votre adversaire ?

C'est une grande équipe, jeune comme la nôtre, qui accède à cette étape de la compétition pour la première fois, par rapport à nous qui avons joué une finale de la Coupe de la CAF. Nous l'avons vue évoluer ces derniers temps. Elle a essayé d'être constante. Elle se positionne sur l'échiquier du football africain. Nous allons l'affronter comme toute autre équipe rencontrée dans notre parcours, depuis les 16e de finale, jusqu'à ce moment. Je pense que nous allons aborder ce match en toute quiétude sans préoccupations particulières, puisque nous avons désormais l'ambition d'aller le plus loin. Il faut qu'on mouille le maillot.

Quel regard portez-vous sur votre parcours effectué jusqu'ici ?

Notre parcours est bon dans l'ensemble, malgré quelques préoccupations dues à la fermeture des frontières de nos adversaires à cause du Covid-19. Nous faisons beaucoup d'efforts pour arriver dans tous ces pays [Ndlr. Algérie, Maroc, notamment]. Ce qui influence notre temps de récupération. Au début de cette compétition, nous nous sommes fixés comme objectif de nous qualifier pour la phase de poule.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.