Sénégal: Un sit-in de professionnels des médias inquiets des menaces envers la profession

Au Sénégal, un sit-in de journalistes, techniciens et responsables de médias s'est tenu lundi 3 mai à Dakar devant le ministère de la Culture et de la Communication.

À l'occasion de la journée internationale de la liberté de la presse, les professionnels du secteur ont alerté sur les agressions et dérives inédites lors des violentes manifestations de mars dernier.

Dans le sillage de l'affaire impliquant l'opposant Ousmane Sonko, accusé de viol, des journalistes avaient été agressés, des médias attaqués, et des signaux de télévision coupés. Les associations de presse tirent la sonnette d'alarme.

Code vestimentaire rouge, comme la colère. Les médias en sit-in à Dakar

Dans le dernier classement de Reporters sans frontières sur la liberté de la presse, le Sénégal a reculé de la 47ème à la 49ème place.

A La Une: Sénégal

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.