Madagascar: Tolagnaro - Un chauffard ivre fauche cinq piétons, faisant un mort

Lundi dernier, un accident de la circulation a fait un mort à Fenoavo Efira dans le district de Tolagnaro, région Anosy. Vers 17h30, sur la route interprovinciale 118 au PK 62, un véhicule a fauché cinq piétons.

Un enfant de deux ans est mort sur le coup. Il faisait partie d'un groupe de cinq personnes qui se trouvaient sur la route, a précisé une source auprès de la gendarmerie. Les quatre autres personnes, dont un enfant en bas âge, deux femmes et un homme, ont été légèrement blessées et ont été transportées au CSB II de Fenoevo.

Aussitôt avisés, les gendarmes se sont rendus sur place pour constater les faits. Placés en garde à vue au poste avancé de Ranomafana, le conducteur et son aide étaient positifs à l'éthylotest, et « il semblait évident qu'ils étaient ivres », a précisé une source. La cause de l'accident était donc la conduite en état d'ébriété, suivie d'excès de vitesse. La gendarmerie nationale mène, tout au long de l'année, sur la route nationale des campagnes de sensibilisation pour inciter les conducteurs à éviter l'alcool avant ou durant la conduite. En effet, le nombre des personnes roulant sous l'influence de l'alcool reste un très gros problème sur les routes nationales.

Un responsable auprès de la sécurité routière a expliqué que « très souvent, sous l'emprise de l'alcool, les conducteurs prennent plus de risques et conduisent de façon agressive, ce qui provoque des accidents mortels ». Et d'ajouter que « La consommation d'alcool réduit les réflexes des chauffeurs. Sous l'influence de l'alcool, les chauffeurs réagissent plus lentement. De plus, la vision diminue et ils sont moins concentrés sur la route ».

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.