Madagascar: Handball / Equipe nationale féminine - Les anciens de St Michel se mobilisent !

Si le handball ne jouit pas d'une aura égale aux Barea, il ne reste pas moins que cette discipline fait l'objet des soutiens tous azimuts notamment à l'occasion de la participation à la Coupe d'Afrique des Nations féminine au Cameroun au mois de juin.

Le regroupement de l'équipe nationale dames a déjà commencé pour les joueuses vivant à Madagascar. C'était depuis la semaine dernière au Complexe Sportif de la CNaPS à Vontovorona. Et si on disait que c'était parce que l'initiative a subi une légère perturbation en raison de la non disponibilité des lieux. Les handballeuses ont dû quitter Vontovorona pour céder la place aux passagers du dernier vol d'Air France. Un geste citoyen qui ne serait peut-être pas passagère puisque la CNaPS a laissé entendre qu'elles pouvaient revenir d'un moment à un autre.

Programme alléchant. Et c'est tant mieux pour la suite d'un programme de plus en plus alléchant. Sur ce chapitre en effet, on assiste à une mobilisation des anciens de Saint Michel pour peaufiner la préparation.

C'est le cas notamment quand Alain Maximin Ramaroson ou plutôt Alain Le Cobra pour reprendre son nom de guerre quand il défendait les couleurs de St Michel et de l'équipe nationale, organise un mini-regroupement pour les sélectionnées établies en France. Un très beau geste d'autant plus qu'il bénéficie du soutien de Madas dont il est membre dans cette noble mission.

Inutile de préciser que l'actuel président de la Fédération de handball est aussi un ancien de St Michel qui était dans la même équipe que Alain le Cobra.

Tsimba Kely mouille le maillot. Mais la mobilisation des anciens de St Michel ne s'arrête pas au handball car aux dernières nouvelles la grande star du football réunionnais, Tsimba Kely Razafitsialonina, a aussi promis de faire le « nécessaire » pour regrouper les joueuses évoluant à La Réunion et appelées dans le groupe.

Et si cette équipe nationale de handball féminine présente des similitudes avec l'aventure des Barea, elle a certainement un petit plus en raison de l'implication de ces anciens de St Michel.

Une très belle conjugaison des efforts prédestine en effet à un avenir radieux pour le handball. Sur place en effet, la fédération ne fait pas dans la dentelle en faisant appel à des techniciens confirmés pour encadrer la troupe. Outre Zo Rasoloson, l'ancien capitaine de l'équipe nationale comme coordonnateur, il y a aussi les deux entraîneurs Patrick Tahindraza et Seth Ramiandrisoa. Avec un plus incontestable pour ce dernier car Tase comme on l'appelle, reste l'un des meilleurs préparateurs physique à Madagascar. Tsila Randriamahenina se charge de la préparation des gardiennes sous la supervision du médecin Richard Rakotomalala.

Bref, on a là une formation la plus complète dans ses lignes. Il reste à lui ouvrir le chemin de Yaoundé où va se tenir la Coupe d'Afrique des Nations dames à partir du 8 juin. Un superbe challenge...

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X