Madagascar: Ils ont fait le buzz - Catharsis provoquée dimanche à en croire Facebook

Un certain plaisir, une grande satisfaction, une partie d'échec, une élimination des pathologies sociales...

Voilà ce qui pourrait résumer le « débat » tant attendu, dimanche soir, entre le président de la République, Andry Rajoelina, quatre de ses ministres et trois journalistes, dont un particulièrement surveillé par l'opinion publique. Sur les réseaux sociaux, les commentaires en « live » de chaque mot, de chaque phrase, de chaque réponse, ont été tout aussi passionnants que les questions sulfureuses et les réponses durant le « direct ». Dans l'ensemble, à part les comptes fake, mettant en exergue la panoplie intellectuelle de l'autre camp.

C'est le journaliste Gascar qui est sorti grand vainqueur de ce rendez-vous de l'audimat. Cela, à écouter la planète Facebook . Voici quelques exemples des réactions sur les réseaux sociaux. « Plus populaire que le Président suite à l'émission. Chapeau ! », « Notre héros du jour », « Hahahahaha... .Gascar... .direct, hypercut, crochet,... ». Et des centaines d'autres félicitations envers le journaliste.

Quelque part, l'effet d'annonce tant escompté de cette rencontre a fait son effet. Et quelque part également, la catharsis a opéré sur l'opinion publique et le peuple en général. Les passions et les poussées sociales ont été évacuées. Les dés ont été jetés, rien n'allait plus. Aujourd'hui, la vie de la nation continue comme elle l'a été depuis quelques années.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X